Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Maroc > Erfoud, la région des fossiles

Erfoud, la région des fossiles

La ville moderne du Tafilalt
31 mai 2015, par Madeleine, Pascal
 

Erfoud est, avec Rissani, l’une des deux villes principales du Tafilalt, une région historique située entre les basses vallées du Ziz et du Gheris. Ville de garnison fondée en 1913 par les Français, Erfoud se trouve au centre d’une immense oasis au bord de l’oued Ziz. Son activité principale est liée à l’exploitation des fossiles de l’ère paléozoïque.

Sur les pistes du Tafilalt

Le lac Dayet Srij, près de Merzouga
À l’arrière-plan, la silhouette des dunes de l’erg Chebbi

En remontant de Merzouga vers le nord par les pistes, on passe d’abord près du lac Dayet Srij, à l’ouest de la route nationale. Utilisé pour l’irrigation des cultures, ce lac est réputé pour sa biodiversité.

Panorama de l’ensemble du lac
Panorama de l’ensemble du lac

On poursuit à l’est de la route nationale, sur un vaste plateau pierreux puis sableux qui s’étend jusqu’à Erfoud. La végétation est principalement constituée d’acacias manifestement appréciés par les dromadaires qui y laissent des poils. Au pied des acacias, des massifs de fleurs jaunes dont certains sont visités par de superbes chenilles.

Le borj et la palmeraie

Le borj, vu depuis la plaine du Ziz

Le borj est un bastion rocheux qui domine Erfoud à l’est et offre une vue sur la vallée du Ziz, la ville et la palmeraie.

La ville, le Ziz, le pont sur le Ziz
La ville, le Ziz, le pont sur le Ziz

  • Au sommet du borj
  • La palmeraie du Ziz
  • Le centre-ville
  • Le minaret

L’artisanat des fossiles

L’extraction des roches à fossiles et l’artisanat développé autour de ces matériaux occupe une grande partie de la population de la région. Les roches concernées datent de l’ère paléozoïque (ou primaire), époque datant de 550 à 250 millions d’années et dont le début est marqué par l’apparition de nombreux animaux à coquille dure et la fin par l’apparition des grands reptiles.
La région est riche en ammonites, rostres de bélemnites et trilobites.


Un peu plus loin : reconstitution d’un squelette de diplodocus et d’une ammonite géante.

Retour à la carte du Maroc


Article mis à jour le 22 juillet 2015