Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Maroc > La haute vallée du Dadès

La haute vallée du Dadès

Aït-Youl, Boumalne-Dadès et les gorges du Dadès
26 mai 2015, par Madeleine, Pascal
 

À partir de Boutaghrar qui se trouve dans la vallée de l’assif M’Goun, on rejoint, par la piste d’Aït-Youl, la haute vallée du Dadès en amont de la ville de Boumalne-Dadès. On remonte la vallée jusqu’aux gorges du Dadès avant de redescendre jusqu’au plateau pierreux de Boumalne-Dadès.

Sur la piste d’Aït-Youl

JPEG - 137.3 ko
La piste, vue depuis le 4x4

La piste relie la vallée du M’Goun et la haute vallée du Dadès. On rencontre des formes géologiques variées et, à deux reprises, des abris semi-souterrains orientés au soleil levant qui servent d’habitation à des bergers sédentaires.


La haute vallée du Dadès

JPEG - 126.4 ko
Arrivée à Aït-Youl

En abordant la vallée du Dadès, on découvre cultures et vergers : figuiers, amandiers, abricotiers... L’altitude de la vallée, qui dépasse les 1500 mètres, ne permet pas la culture de l’olivier ou du palmier-dattier.

Les gorges du Dadès

JPEG - 187.1 ko
La route des gorges du Dadès

Boumalne-Dadès

JPEG - 114.4 ko
Avant Boumalne-Dadès, sur les pentes, la devise nationale : Dieu, la Patrie, le Roi

Boumalne-Dadès se situe à 1500 mètres d’altitude, sur un plateau qui domine la vallée du Dadès. Non loin de là se trouve la ligne de partage des eaux entre les oueds qui se dirigent vers Ouarzazate (M’Goun, Dadès...) avant de donner naissance au Drâa et ceux qui, tels le Todgha, descendent vers Erfoud et le Tafilalt pour poursuivre leur cours en Algérie.

Retour à la carte du Maroc


Article mis à jour le 14 août 2017