Le site de Madeleine et Pascal

Abbeville

25 février 2019, par Madeleine, Pascal

En août 2017, de retour d’Écuires, nous faisons une halte à Abbeville, capitale de l’ancien comté du Ponthieu et aujourd’hui deuxième ville du département de la Somme.

La collégiale Saint-Wulfran

La collégiale Saint-Wulfran est considérée comme un des plus beaux spécimens de l’art gothique flamboyant en Picardie maritime. Elle apparaît au cœur d’un quartier entièrement reconstruit suite au bombardement allemand du 20 mai 1940.

La collégiale Saint-Wulfran domine le quartier de l’Hôtel de ville

L’église actuelle remplaça au XVe siècle une église antérieure où le comte de Ponthieu avait créé au XIIe siècle un chapitre de chanoines après y avoir rapporté des reliques de Saint Wulfran de Sens.

À une époque de prospérité de la ville, le chapitre souhaita faire construire une église qui soit la plus belle du comté. La nef fut alors édifiée, de 1488 à 1539, dans le style gothique flamboyant.
Mais les travaux furent arrêtés par manque de moyens, à un stade où le transept était encore inachevé. Le chantier ne reprit qu’après les guerres de religion et les invasions espagnoles : le chœur et le chevet furent érigés dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, dans un style beaucoup plus sobre et avec une hauteur bien moindre, ce qui explique l’apparence extérieure de l’édifice sur la photo qui précède.

  • Vue depuis le parvis : la façade est orientée (...)
  • La façade à trois registres superposés ouvre (...)
  • Les tours-clochers s’élèvent à plus de 55 (...)
  • Au tympan du portail central, le Père tient le (...)

  • Les piliers de la nef, dépourvus de chapiteau, (...)
  • Le chœur, beaucoup plus bas et couvert de (...)

L’église du Saint-Sépulcre

Le nom de cette église s’explique par une tradition indiquant qu’une première église aurait été fondée là, au XIIe siècle, sur les lieux où Godefroy de Bouillon passa en revue les croisés rassemblés par le comte Guy de Ponthieu avant leur départ pour la Croisade. Mais l’église actuelle est une reconstruction du XVe siècle dans le style gothique flamboyant : elle date d’une période de prospérité de la ville.

Intérieur de l’église du Saint-Sépulcre

Les vitraux ayant été détruits lors des bombardements allemands de 1940, leur rénovation fut confiée au peintre Alfred Manessier (1911-1993) qui vécut à Abbeville. L’artiste créa les cartons et la réalisation des verrières est l’œuvre d’un atelier de Chartres.

  • Dans un enfeu, derrière deux arcatures de (...)
  • Le Christ, allongé dans un sarcophage, est en (...)
    Les personnages entourant le Christ sont (...)

À travers les siècles dans les rues d’Abbeville

  • Le beffroi, construit en 1206 à l’initiative (...)
    Haut de 27 mètres, il servit longtemps de tour (...)
  • Au sommet du toit, une statue du comte de (...)
  • Maison ancienne - XVIe ou XVIIe siècle
  • Maison ancienne - XVIe ou XVIIe siècle
  • Ruines du cloître des Ursulines
    Considéré comme l’un des plus beaux exemples de (...)
  • Immeuble - XVIIIe ou XIXe siècle
  • Monument à l’amiral Courbet (1827-1885), natif (...)
    Œuvre du sculpteur et peintre Alexandre (...)
  • Le théâtre municipal, construit au début du XXe (...)
  • Une école du XXe siècle


L’Hôtel de ville d’Abbeville et le beffroi moderne, inaugurés en 1960

Au musée Boucher de Perthes

Le musée, au pied du beffroi
Le musée, au pied du beffroi

Le musée municipal porte le nom de son fondateur Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes (1788-1868), considéré comme l’un des pères de l’archéologie.

Le musée occupe une partie du beffroi du XIIIe siècle complété par une aile moderne.

Retable - Anonyme - Région d’Abbeville -1500-1510


  • Volet de retable : "La Pentecôte’ - Huile sur (...)
    On remarque l’emploi d’une architecture (...)
  • L’apothéose d’Henri IV et la Régence de la Reine (...)
    Le tableau appartient au cycle commandé à (...)
  • Banette en faîence de Rouen (XVIIIe siècle)
  • Vue de la collégiale Saint-Wulfran depuis le (...)
    L’œuvre de ce peintre (1804-1868) témoigne de (...)

Les collections archéologiques sont en particulier celles de Boucher de Perthes et de Roger Agache, le pionnier de la prospection archéologique aérienne, née en Picardie dans la seconde moitié du XXe siècle.

  • Bifaces acheuléens
    Cette industrie lithique du paléolithique (...)
  • Œnochoé en bronze - Habitat romain de Trinquies (...)
  • Vase balsamaire en verre trouvé à Buigny-l’Abbé (...)


Article mis à jour le jeudi 28 février 2019