Le site de Madeleine et Pascal

Aubeterre-sur-Dronne

Un sanctuaire roman monolithe
18 janvier 2016, par Madeleine, Pascal
 

L’église monolithe Saint-Jean d’Aubeterre-sur-Dronne est un sanctuaire roman excavé dans un escarpement calcaire qui domine la vallée de la Dronne, en Charente.

Une église rupestre préexistait, abritée sous la roche, à l’entrée du vaste sanctuaire qu’on visite aujourd’hui. Elle comportait une crypte creusée dans le sous-sol rocheux et une cavité circulaire creusée dans le sol rocheux du fond de l’église. Cette dernière, dont le fond est orné d’une croix grecque pourrait être une cuve baptismale paléochrétienne.

L’église fut agrandie au XIIe siècle sous l’impulsion supposée d’un seigneur du château d’Aubeterre de retour de la Croisade qui souhaitait y installer des reliques. L’espace excavé dans la roche prit alors sa configuration actuelle : il s’agit d’une grande salle qui mesure environ vingt-sept mètres de long sur seize mètres de large : elle est ainsi l’une des plus vastes églises de ce type en Europe.

Dans l’abside en cul-de-four de l’église excavée, un reliquaire roman monolithe, décoré de colonnettes et d’archivoltes

Des reliquaires monolithes furent sculptés dans la roche : le plus imposant se trouve dans l’abside et mesure six mètres de hauteur. Il semble inspiré par le sanctuaire du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Un autre reliquaire plus modeste se trouve dans une salle annexe.

À environ quinze mètres de hauteur, l’église est bordée sur trois de ses côtés par une galerie creusée dans la roche qui constitue une sorte de triforium.


L’église Saint-Jean servit d’église paroissiale jusqu’en 1794, date où elle fut transformée en carrière de salpêtre. Elle servit ensuite de cimetière, fonction qu’elle garda jusqu’au milieu du XIXe siècle.


Article mis à jour le 27 janvier 2017