Le site de Madeleine et Pascal

Quimper

La capitale de la Cornouaille

17 décembre 2016, par Madeleine, Pascal

Sur les rives de l’Odet et à une quinzaine de kilomètres de la mer, Quimper est dominée par les flèches de sa cathédrale.

La ville est célèbre pour ses maisons anciennes à pans de bois, colombages et façades sculptées et pour sa production de faïences.

Promenade en ville

Les ponts sur l’Odet



La cathédrale Saint-Corentin et le palais épiscopal

La cathédrale, derrière le mur du jardin du palais épiscopal

La cathédrale succéda à un édifice préroman et à une cathédrale romane.

La construction de la cathédrale actuelle, de style gothique, démarra au XIIIe siècle par le chœur. La façade et la nef furent édifiées au XVe siècle mais les flèches ne datent que du XIXe siècle. Sur la photo ci-dessus, on voit au premier plan la muraille qui entoure les jardins du palais épiscopal, accolé à la cathédrale.

Le palais épiscopal comprend deux ailes, l’une du XVIIe siècle et l’autre du XVIIIe siècle. Elles encadrent une tour au décor Renaissance, la tour de Rohan, élevée en 1507.

L’intérieur de la cathédrale


Les vitraux datent pour la plupart du XIXe siècle

Au musée départemental breton

Installé dans le palais épiscopal, ce musée réunit des objets d’origine locale datant de toutes les époques mais surtout une très belle collection de céramiques (faïences, porcelaines, grès) bretonnes pour la plupart.


Au musée des beaux-arts

Notes

Le logo représente un fragment d’une céramique de Pierre Toulhoat intitulée "Les Sonneurs" (1923) et exposée au musée départemental breton.


Article mis à jour le samedi 24 décembre 2016