Le site de Madeleine et Pascal

Tour du massif de la Chartreuse

26 novembre 2014, par Madeleine, Pascal
 

Photographies prises en juillet 2009 lors d’une randonnée avec Yvette.

L’itinéraire relie Saint-Pierre-d’Entremont, Saint-Pierre-de-Chartreuse, le Sappey-en-Chartreuse, et le col de Porte avant de revenir à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Il franchit en cinq jours une distance de 80 kilomètres incluant 3500 mètres de dénivelé positif.

JPEG - 133.3 ko
Arrivée en Chartreuse : au col du Granier, entre Chambéry et Saint-Pierre-d’Entremont

Saint-Pierre-d’Entremont et le cirque de Saint-Même

Cette journée en boucle remonte le cours du Guiers-Vif, vers l’est, jusqu’à sa source, au fond du cirque de Saint-Même dont on fait le tour.

De Saint-Pierre-d’Entremont à Saint-Pierre-de-Chartreuse

Au départ du hameau de La Ruchère, le chemin monte vers le sud, en forêt, par un ancien itinéraire de pélerins. Après le col, il redescend plein sud par le vallon de Saint Bruno, passe près des ruines de plusieurs chalets d’alpage et arrive à la chapelle Saint Bruno. Celle-ci fut édifiée sur un énorme rocher, dans le site d’un éboulement issu du Grand Som qui ravagea en 1132 un premier monastère installé là, "au désert" en 1084 par Bruno.

On découvre enfin le monastère actuel de La Grande Chartreuse et, encore plus bas, la Correrie, juste au-dessus de Saint-Pierre-de-Chartreuse. La Correrie hébergeait jadis la communauté des frères convers, les ateliers et les dépendances, par opposition à la maison haute qui abritait les pères chartreux.

  • Arrivée à un oratoire
  • Le pérerin est bienvenu
  • À l’ombre de l’oratoire
  • Arrivée au col de La Ruchère
  • À gauche, Chamechaude et à droite, le Charmant (...)
  • Grande astrance
  • Les à-pics et les pentes du Grand Som et du (...)
  • Chapelle de Saint Bruno
  • Entrée de la chapelle
  • Près de la chapelle
  • Vue sur le monastère
  • Le monastère actuel date de la fin du XVIIe (...)
  • La Correrie, musée du monastère

De Saint-Pierre-de-Chartreuse au Sappey-en-Chartreuse

L’itinéraire traverse plusieurs hameaux dont celui de Saint-Hugues-de-Chartreuse : son église, musée d’art sacré contemporain, est entièrement décorée par un seul et même artiste, Arcabas.

  • Église de Saint-Hugues-de-Chartreuse

On poursuit en forêt jusqu’au col du Coq et aux chalets de l’Emeindras, vers des crêtes dominant la vallée de l’Isère avant de redescendre sur Le-Sappey-en-Chartreuse.

  • Le Grésivaudan, le massif de Belledonne et les (...)
  • Vue sur les communes situées au nord de (...)
  • La Dent de Crolles


  • Chamechaude
  • Descente vers Le-Sappey-en-Chartreuse

Du Sappey-en-Chartreuse au col de Porte

Cette étape est consacrée à l’ascension de Chamechaude, point culminant du massif, depuis Le-Sappey-en-Chartreuse. La redescente s’effectue en direction de l’auberge du col de Porte.

  • La place du Sappey-en-Chartreuse
  • L’église et les crêtes
  • Au pied des crètes sud de Chamechaude
  • Trois heures plus tard, la Croix de Chamechaude
  • Sur les crêtes
  • Le Grand Som et le col de La Ruchère. On (...)
  • Zoom sur le monastère de la Grande Chartreuse
  • Le Charmant Som, vu du sommet de Chamechaude
  • Vue vers le Grésivaudan
  • Redescente
  • Chamechaude, depuis la terrasse de l’hôtel du (...)

Du col de Porte à Saint-Pierre-de-Chartreuse

Au départ du col de Porte, le chemin passe par les alpages et les crêtes du Charmant Som avant de redescendre sur Saint-Pierre-de-Chartreuse.

  • Fruit de l’anémone pulsatille
  • Chamechaude, depuis les crêtes du Charmant (...)

  • Panorama vers le sud : on devine, à partir de (...)
  • Panorama vers le nord : au premier plan, le (...)
  • Zoom sur le monastère de la Grande Chartreuse

JPEG - 93.8 ko
Le Mont-Blanc au-dessus des crêtes de Chartreuse

Article mis à jour le 21 décembre 2016