Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > France > Petites villes et villages du Haut-Poitou

Petites villes et villages du Haut-Poitou

Montmorillon, Angles-sur-l’Anglin, Chauvigny et Usson-du-Poitou
12 janvier 2016, par Madeleine, Pascal
 

Loin des autoroutes, au fil de la Vienne, de la Gartempe ou de l’Anglin, les villes de Chauvigny, Montmorillon, Angles-sur-l’Anglin et Usson-du-Poitou recèlent châteaux-forts et églises romanes au cœur de paysages verdoyants.

Montmorillon

JPEG - 151.2 ko
L’église de Montmorillon domine l’ancien pont sur la Gartempe
Cette église est une ancienne collégiale qui dépendait jadis de l’abbaye de Saint-Savin, située un peu plus au nord dans la vallée de la Gartempe.

La ville de Montmorillon s’est développée dans les rues qui grimpent au-dessus de la rivière, autour de l’église Notre-Dame qui date, pour l’abside et le chevet, du XIe siècle, tandis que le transept est du XIIe et le clocher actuel du XVIIe siècle.

À gauche sur la photo, face à l’église Notre-Dame, la motte féodale ou motte castrale. C’est à cet emplacement, le plus défensif de la ville, que fut construit le château à l’origine de la naissance de la ville.

Près de l’Octogone, ancienne chapelle funéraire associée à un ossuaire, la Maison-Dieu était un monastère-hôpital, fondé au XIe siècle par un seigneur de Montmorillon, à son retour de Terre Sainte. Les bâtiments monastiques ont été reconstruits au XVIIe siècle, mais l’église dédiée à Saint-Laurent est largement d’époque romane.

Montmorillon revit aujourd’hui autour de la Cité de l’écrit et des métiers du livre.

Angles-sur-l’Anglin

JPEG - 115.9 ko
Angles et son château, vus du pont sur l’Anglin

Juché sur un piton rocheux qui domine l’Anglin et plusieurs fois reconstruit, le château d’Angles surveille les frontières septentrionales du Poitou depuis le Xe siècle.

Chauvigny

JPEG - 149.2 ko
Le site de Chauvigny : au point le plus élevé, la collégiale Saint-Pierre

Chauvighy est construite sur un piton qui domine la vallée de la Vienne. Elle compte plusieurs châteaux-forts. Son église la plus importante est la collégiale Saint-Pierre, datant des XIIe et XIIIe siècles.

Usson-du-Poitou

JPEG - 148.5 ko
L’église romane d’Usson-du-Poitou

L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul fut édifiée au XIe siècle et remaniée au XVIe.

Son porche est encadré de colonnes dont les chapiteaux représentent des griffons. Il est surmonté d’un bas-relief figurant une Crucifixion, encadré par des motifs à losanges.
L’une des archivoltes est torsadée tandis qu’une autre est ornée de damiers.


Article mis à jour le 17 janvier 2016