Le site de Madeleine et Pascal

Le Caire et ses environs

5 août 2020, par Pascal
 

L’immense métropole du Caire se situe à la jonction entre la Haute et la Basse-Égypte, à l’entrée du delta du Nil.

Le Caire est proche de la ville antique de Memphis, fondée vers 3000 av. J.-C. sur la rive droite du Nil, capitale du premier nome de Basse-Égypte et capitale de l’Égypte durant tout l’Ancien Empire (2700-2200). Non loin de là se trouvent, sur la rive gauche du fleuve, la nécropole de Saqqarah et, plus au nord, les pyramides de Gizeh et le Sphinx.

Vestiges d’un édifice fortifié
Vestiges d’un édifice fortifié

Dès l’époque d’Auguste, une forteresse romaine du nom de Babylone est édifiée sur la rive orientale du Nil. Constituée de tours rondes et de bastions reliés par un mur en briques, elle domine le point de passage le plus commode pour traverser le Nil.

Lors de la conquête, les Arabes créent en 641 la ville de Fostat, premier nom de la capitale islamique de l’Égypte qui intègre la forteresse précédente. D’autres quartiers sont fondés à proximité par les Abbassides puis les Toulounides (868-905) et progressivement intégrés à la ville de Fostat.

Celle-ci deviendra Le Caire (Al-Kaira, "La Victorieuse") après la victoire des Fatimides (969-1171) venus du Maghreb.

À la mort du dernier calife fatimide, Salah al-Din (Saladin) prend le pouvoir en Égypte et crée la dynastie des Ayyoubides (1171-1250) auxquels succèdent bientôt les Mamelouks (1250-1517).

Statue équestre du khédive Ibrahim Pacha par Charles Cordier (1871)
Statue équestre du khédive Ibrahim Pacha par Charles Cordier (1871)

Les Mamelouks passent sous domination ottomane lors de la conquête par le sultan Selim Ier. Ils sont toujours présents au moment de l’épisode napoléonien et ne seront chassés qu’en 1804 par Mohamed Ali, le fondateur de l’Égypte moderne, qui conquiert le pouvoir avec le soutien du sultan ottoman. Les successeurs de Mohamed Ali bénéficient de l’effondrement de l’Empire ottoman et règnent, d’abord avec le titre de khédive, puis celui de roi d’Égypte, jusqu’en 1953, date de la création de la République. Dans l’intervalle, en 1882, l’Égypte était devenue un protectorat britannique.

Les monuments du Caire islamique que nous visitons sont les témoins architecturaux de cette longue histoire liée à l’islam.


Article mis à jour le 9 septembre 2020