Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Chine > À Turfan, le musée des karez
Chine : Turfan

À Turfan, le musée des karez

Dans la cité des raisins, un système millénaire d’alimentation en eau

8 novembre 2018, par Madeleine, Pascal

Shéma de principe d’un qanat
Shéma de principe d’un qanat
Par Samuel Bailey

Dans le bassin de Turfan, la question de l’alimentation en eau a été résolue par un système qui porte le nom de karez mais est analogue au qanat iranien ou au khettara marocain.
C’est un ouvrage hydraulique destiné à la captation de la nappe d’eau souterraine et à l’adduction d’eau vers l’extérieur par une galerie drainante. Il est constitué d’un ensemble de puits verticaux donnant accès à la galerie et permettant son aération. Légèrement en pente, la galerie achemine l’eau vers des citernes ou une exsurgence.

Les puits de karez sont particulièrement nombreux autour de Turfan. Ils seraient au nombre de 1100 et desserviraient 5000 kilomètres de galeries.

La culture du raisin

Le système millénaire d’irrigation par karez a permis, autour de Turfan, un développement très important de la culture du raisin : les raisins de Turfan sont réputés depuis des siècles.

  • Vigne et séchoirs à raisin en pisé près de (...)
  • Séchoir à raisin
  • Au restaurant ouïghour, sous la tonnelle de (...)
  • Vente de raisins secs au restaurant ouïghour
  • Au restaurant ouïghour
  • Une des variétés cultivées autour de Turfan


Arrivée au musée des karez

Au musée des karez

Le musée des karez se situe dans la banlieue de Turfan, près du débouché d’un karez. Il est établi sur deux niveaux.

Au niveau du sol sont présentées des maquettes et documents illustrant le principe des karez et le travail des ouvriers qui creusaient les puits.

  • Maquette illustrative
  • Nous sommes sur le karez de Miyim Haji
  • Quelques chiffres


  • Descente dans un puits
  • Remontée de la terre et des graviers
  • Façonnage des outils
  • Intérieur d’un séchoir à raisin

Dans des salles souterraines situées au niveau du canal sont présentés des objets et reconstitutions illustrant le travail qui s’effectuait sous terre.

  • Visée avec une lampe dont on aperçoit la (...)
  • Lampe à huile à trois mèches
  • Le courant d’eau
  • La galerie souterraine
  • La salle touristique
    Cet espace rappelle qu’on est désormais dans le (...)


En quittant le musée


Article mis à jour le vendredi 9 novembre 2018