Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Chine > L’armée de terre cuite près de Xi’an
Chine : Xi’an

L’armée de terre cuite près de Xi’an

Le mausolée du premier empereur, Qin Shihuangdi

26 novembre 2018, par Madeleine, Pascal

À l’horizon, le tumulus, haut de 50 mètres
À l’horizon, le tumulus, haut de 50 mètres

En 221 avant notre ère, un prince de Qin du nom de Shihuangdi fonde l’éphémère dynastie Qin et devient premier empereur sous le nom de Qin Shihuangdi. Sa capitale est Xianyang, toute proche de l’actuelle Xi’an. Le mausolée du fondateur de l’empire chinois, se trouve à Lintong, près de la ville de Xi’an.

Il comprend, d’une part, le tombeau proprement dit de Qin Shi Huangdi, non encore fouillé. Celui-ci est enfoui sous un tumulus haut d’une cinquantaine de mètres. Il est entouré d’un espace dont la superficie est évaluée à une cinquantaine de kilomètres carrés et où l’on a découvert par hasard en 1974 une première fosse, fouillée depuis lors, bientôt suivie d’autres fosses.

Les fosses renferment les vestiges ensevelis de milliers de soldats de terre cuite formant ce qu’on appelle l’armée de terre cuite.

Étudiants chinois à l’entrée du site

La grande fosse ou fosse n°1

En route vers la vaste salle où sont abritées les fosses

La grande fosse mesure 230 mètres de long sur 62 mètres de large. On y a trouvé jusqu’à présent 2 000 soldats ou chevaux de terre cuite et 20 chariots de bois, dans une partie seulement (4 000 m2) de sa superficie qui s’élève à 14 000 m2. On estime que 6 000 guerriers ou chevaux et 50 chariots y furent déposés.

La grande fosse

La fosse est constituée de onze allées séparées par dix murs en terre battue. Le sol des allées, pavé de briques, supporte les statues. Les allées étaient couvertes par des plafonds en bois soutenus par des poutres appuyées sur les murs. Les plafonds étaient recouverts de végétaux par dessus lesquels une couche de terre avait été déposée.

  • Vue de profil de la fosse et de ses allées (...)
  • Sur les murs, traces des poutres de bois qui (...)
  • Les statues étaient peintes : ici, des traces (...)
  • À droite, des têtes manquantes montrent que les (...)
  • À droite, un conducteur de char

  • Restaurateurs au travail au fond de la (...)
  • Chevaux en cours de remontage
  • Guerriers sous plastique en cours de remontage


La grande fosse, vue du fond

La fosse n*3

Découverte en 1976 et d’une superficie de 520 m2, cette fosse, située près de la précédente, est interprétée comme étant le poste de commandement de l’armée enterrée.

Le musée du site

Le musée du site de Lintong

Le musée expose quelques statues particulièrement représentatives, une maquette de char en bronze trouvée dans la fosse et des documents relatifs à l’histoire des fouilles.

Les statues sont un peu plus grande que nature : elles mesurent entre 1,80 et 2 mètres.

  • Archer
  • Tête de l’archer
  • Le même archer, vu de dos
    On remarque des traces de polychromie sur (...)

  • Fantassin
    La main droite tenait une lance.
  • Tête du fantassin

  • Arbalétrier

  • Fonctionnaire
  • Détail du vêtement
  • Tête du fonctionnaire

  • Palefrenier
  • Détail de la tête du cheval et de son harnachement
  • Détail du poitrail du cheval
    On voit que les statues ont été trouvées (...)

La photo qui suit, prise pendant les fouilles, montre l’état de la fosse 1 à sa découverte. Les allées étaient couvertes d’un plafond de bois supporté par des poutres. Les plafonds étaient couverts de claies de roseau et de couches d’argile pour l’étanchéité puis chargés d’une couche de terre.

Photographie prise au moment des fouilles

Dans la fosse se trouvaient deux maquettes de chars cérémoniels à l’échelle environ 1/2 en bronze. Ces chars sont tirés par quatre chevaux eux aussi en bronze.

Le char numéro 1


  • Schéma donnant la constitution du char numéro (...)
  • Le conducteur sous son parasol
  • Reconstitution du harnachement d’un cheval


En quittant le site : chevaux célestes du XXIe siècle


Article mis à jour le mercredi 28 novembre 2018