Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Chine > Les ruines de Jiaohe, près de Turfan
Chine : Turfan

Les ruines de Jiaohe, près de Turfan

7 novembre 2018, par Madeleine, Pascal

Maquette du site de Jiaohe
Maquette du site de Jiaohe

Yarkhoto, l’ancienne Jiaohe, se situe dans une oasis de la rivière Yarnaz à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Turfan. Elle est établie sur un promontoire naturel constitué d’un plateau d’environ 1600 mètres de long sur 300 mètres de large, en forme de presqu’île : il domine la vallée d’une trentaine de mètres.

Jiaohe était au IIe siècle avant notre ère la capitale du royaume local de Jushi. Les Han y établirent ensuite la commanderie de Yar ou Yarkhoto.

En 640, les Tang (618-907) agrandirent la cité de Yar et y installèrent le siège du Protectorat général des Régions de l’Ouest. La cité devint un important centre administratif, militaire et religieux et les annales des Tang lui attribuent une population de 7000 personnes. À l’extérieur de la ville se trouvaient des cimetières datés du royaume de Jushi jusqu’à la période Tang. Ils couvrent une superficie de deux kilomètres carrés.

Au cours du IXe siècle la région fut conquise par les Tibétains puis les Ouïghours puis bientôt par les Khirghizes. La ville demeura une étape importante sur la route de la Soie jusqu’à l’invasion mongole au XIIIe siècle puis fut abandonnée au XIVe siècle.

Le site de Jiaohe, au cœur de l’oasis : au loin, les édifices cubiques en pisé sont des séchoirs à raisin

Construite en pisé, Jiaohe comptait deux avenues, l’une nord-sud et l’autre est-ouest, autour desquelles étaient organisés divers quartiers, administratifs ou résidentiels. Elle abritait plusieurs monastères bouddhiques.

Depuis l’entrée sud de la ville, en allant vers le nord

À partir d’une entrée fortifiée, on monte vers le plateau, le long de l’avenue principale qui se dirige vers le nord. Cette avenue est doublée d’une avenue secondaire qui lui est parallèle et qui est en contrebas.


Sur le plateau

Une fois arrivé à l’extrémité nord de l’avenue secondaire, on remonte sur le plateau et on découvre le paysage et l’extension de la ville.
Pour profiter pleinement des trois vues panoramiques qui suivent, utiliser la barre de défilement qui apparaît en bas de chaque photo.





Article mis à jour le dimanche 11 novembre 2018