Le site de Madeleine et Pascal

Capri

22 janvier 2017, par Madeleine, Pascal

L’île de Capri est située au sud de la baie de Naples à l’extrémité de la presqu’île de Sorrente. C’est un lieu de villégiature célèbre pour ses paysages depuis l’époque romaine : plusieurs villas impériales y furent édifiées.

Outre la Marina grande, au nord de l’île, Capri compte aujourd’hui le village de Capri proprement dit, situé à mi-pente, et le village d’Anacapri, encore plus haut, où se trouve la villa d’Axel Munthe.

JPEG - 146.8 ko
Débarquement à la marina de Capri

Contrairement au reste de la baie de Naples qui est volcanique, l’île de Capri est calcaire, de même que la presqu’île de Sorrente. Ce calcaire apparaît nettement gris.

Autour de la Piazzetta de Capri

JPEG - 115.9 ko
Promenade le long du belvédère et vue vers les quartiers les plus élevés du village de Capri

Le village de Capri est un belvédère vers la baie de Naples.


La villa San Michele

Axel Munthe était un médecin psychiatre philanthrope qui soigna en particulier la riche société européenne au début du XXe siècle. Il acheta un peu à la fois à Anacapri une chapelle (la chapelle San Michele) puis plusieurs petites maisons qu’il réunit pour en faire sa villa. Au fil des ans, il les aménagea avec de multiples vestiges archélologiques trouvés sur place (statues, marbres, mosaïques) et des objets d’art achetés en Italie.

JPEG - 131 ko
Panorama depuis la villa d’Axel Munthe : à l’horizon à gauche, la presqu’île de Sorrente




Les souvenirs liés à la villa et à sa construction sont relatés dans Le Livre de San Michele, mémoires d’Axel Munthe publiées en 1929.

Promenade vers le belvédère de Tragara et la villa Malaparte

Au départ du village de Capri, cet itinéraire se dirige vers la côte sud-est de l’île.


Au belvédère de Tragara, l’architecte Le Corbusier édifia vers 1920 la villa Vismara. Celle-ci fut le siège du commandement des forces américaines durant la Seconde guerre mondiale ; Winston Churchill et le général Eisenhower y séjournèrent.

On découvre alors les Faraglioni : ce sont des stacks, piliers de calcaire détachés du littoral par l’érosion marine.

Le terme de la promenade est l’étonnante villa construite en 1937 par l’architecte Adalberto Libera pour l’écrivain Curzio Malaparte, face au golfe de Sorrente. Elle n’est accessible que par la mer et se dresse au sommet d’un escalier, à 37 mètres au-dessus de l’eau.


JPEG - 115 ko
La côte nord de Capri, vue depuis le bateau qui nous emmène à Sorrente

Article mis à jour le lundi 23 janvier 2017