Le site de Madeleine et Pascal

Naples et la Campanie

Dernier ajout :6 mai 2017.

Située à l’ouest de la chaîne des Apennins, la région de Campanie entoure le golfe et la riche plaine de Naples, au pied du Vésuve.

La région de Neapolis fit l’objet d’une active colonisation grecque, avec la prépondérance régionale de Cumes, fondée en 740 av. J.-C..

La poussée étrusque vers le sud, marquée par la fondation de Capoue en 524 av. J.-C., se heurta à la présence grecque. La défaite étrusque de 474 av. J.-C. contre la coalition de Cumes et de Hiéron de Syracuse fit repasser la région sous l’influence grecque mais, vers 420 av. J.-C., des montagnards samnites prennent le nom de Campaniens, s’emparent de Cumes et des cités de la baie de Naples, dont Herculanum et Pompéi, s’y installent à la place des anciens habitants et y exercent une influence durable.

Avec l’expansion romaine vers la Campanie et les guerres samnites, la région passa dans l’alliance romaine, qui se maintint lors des incursions en Italie de Pyrrhus et d’Hannibal. La Campanie fut un lieu de résidence prisé de l’aristocratie romaine à l’époque d’Auguste avant d’être ravagée par l’éruption du Vésuve en 79 de notre ère.

La région connut ensuite les dominations successives des Lombards, de Byzance, des rois normands de Sicile, de la couronne d’Aragon puis de l’Espagne : un vice-roi gouvernait alors les royaumes de Naples et de Sicile. Au milieu du XVIIIe siècle, l’attribution de Naples et de la Sicile à une branche cadette des Bourbon d’Espagne mit fin à la domination espagnole.