Le site de Madeleine et Pascal

Mexico - Tenochtitlan

25 septembre 2014, par Pascal
 

Musées de Mexico et des environs

JPEG - 67.3 ko
Place Manuel Gamio, une représentation du lac Texcoco et de Tenochtitlan
En bas, le schéma du lac et de ses îles.
Au-dessus, le plan reconstititué de Tenochtitlan.

Mexico-Tenochtitlan ou, de manière abrégée, Tenochtitlan, est l’ancienne capitale de l’empire aztèque. Elle fut bâtie sur une île située sur le lac Texcoco dont une grande partie fut asséchée par la suite. Elle était divisée par de longues avenues, traversée par des canaux et reliée au continent par des chaussées.

En 1521, les conquistadors espagnols, sous les ordres d’Hernán Cortés, détruisirent une grande partie de la ville et plus particulièrement tout ce qui pouvait rappeler les cultes aztèques. Puis ils y fondèrent Mexico qui devint capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne.

Au nord de la place centrale, qui coïncidait à peu près avec l’actuelle place de la Constitution (plus connue comme El Zócalo), une quarantaine de bâtiments publics formaient le centre religieux (Templo Mayor).

Ce centre religieux était fortifié par une enceinte crénelée de têtes de serpents (Coatepantli, « la muraille de serpents ») de 300 mètres sur 400.

Une inscription rappelle que la ville de Mexico-Tenochtitlan a été fondée en l’an « deux maisons » du calendrier aztèque qui correspond à l’année 1325 de notre calendrier et qu’elle fut détruite en l’année « trois maisons », c’est-à-dire 1521. L’inscription est illustrée par les deux glyphes aztèques associés à ces dates.

La légende de la création de Tenochtitlan

Selon un récit légendaire, après des siècles d’errance, les Aztèques fondèrent leur capitale à l’endroit où ils virent un aigle perché sur un figuier de Barbarie, comme le leur avait annoncé leur dieu tribal, Huitzilopochtli. [1]

Le Zócalo et la cathédrale

Située à quelques dizaines de mètres du Templo Mayor des Aztèques, la Plaza de la Constitución, populairement nommée Zócalo [2], est un carré de 240 mètres de côté. Elle est bordée par la Cathédrale au nord, le Palais national à l’est, l’Hôtel de Ville au sud, des commerces et le Portal de Mercaderes à l’ouest ; le Mont de piété occupe le coin nord-ouest et le Templo Mayor se situe à l’angle nord-est. Au centre, est déployé un énorme drapeau mexicain.

  • Le Zocalo la nuit, dominé par un immense (...)
  • La cathédrale vue du Templo Mayor
    L’édifice de pierre rose est l’église du (...)
  • Intérieur de la cathédrale


  • Sur le Zocalo : une extrémité de l’édifice du (...)
  • Le portail de l’église du Saint-Sacrement ou (...)

Le patio du Palais national (présidence de la République) s’orne d’un très célèbre cycle de fresques de Diego Rivera, œuvre réalisée vers 1930.

  • Fresque de Diego Rivera
  • Fresque de Diego Rivera.
    En haut, Marx harangue des ouvriers ; plus (...)
  • Fresque de Diego Rivera : détail
    L’aigle sur le cactus, un serpent dans le bec. (...)

Tlatelolco

  • La place des Trois-Cultures
    Cette place a été aménagée sur l’ancienne cité (...)
  • Le temple circulaire du vent
    Fouilles de l’ancienne cité précolombienne de (...)

Monastère augustinien d’Acolman (XVIe siècle)

Ce monastère est situé à quelques dizaines de kilomètres au nord de Mexico. Il fut construit par les Augustins et achevé en 1560. La façade de l’église, de style plateresque, présente un raffinement contrastant avec la rudesse du reste de l’architecture.

  • L’atrium du monastère
  • Le cloître
  • Façade du monastère d’Acolman
  • Croix de style tequitqui
    À l’extérieur de l’atrium, juste en face de (...)

Basilique Nuestra Señora de Guadalupe

Notre-Dame de Guadalupe est le nom donné à la Vierge Marie qui serait apparue à un berger du Mexique en 1531. C’est une figure majeure de l’Amérique catholique. Elle est à la fois patronne de la ville de Mexico depuis 1737, patronne du Mexique depuis 1895 et patronne de l’Amérique latine.

La basique Notre-Dame de Guadalupe menaçant ruine en raison des tremblements de terre, une nouvelle basilique d’architecture futuriste a été édifiée, Elle est l’œuvre de l’architecte Pedro Ramírez Vázquez, auteur, par ailleurs, du Musée National d’Anthropologie.

  • La nouvelle basilique, œuvre de l’architecte (...)
    La nouvelle basilique fut inaugurée le 12 (...)
  • A l’intérieur de la basilique
  • L’ancienne basilique Notre-Dame de Guadalupe, (...)
    La construction du Templo Expiatorio a Cristo (...)
  • Apparition de Tepeyac
    Quand le berger Juan Diego ouvre son manteau, (...)
  • Capilla del Pocito
  • Un curieux portique donne accès à l’ensemble du (...)

Quelques autres curiosités de Mexico

  • Casa de los azulejos
  • Casa de los azulejos
  • Casa de los azulejos
    La galerie de l’étage du patio intérieur


  • Le Palacio de Correos, siège de la Poste (...)
  • Escalier monumental du Palacio de Correos

[1d’après le Codex Mendoza, 1535-1550. Bodleian Library, Oxford, Royaume-Uni

[2Le mot zócalo qui signifie socle, fait allusion à la base d’un monument qui devait se dresser en son centre, et qui ne fut jamais achevé.


Article mis à jour le 4 septembre 2016