Le site de Madeleine et Pascal

La mosquée du vendredi à Ispahan

Au cœur de la ville médiévale, une des plus importantes mosquées de l’architecture islamique
24 octobre 2012, par Madeleine, Pascal
 

La mosquée du vendredi conserve des témoignages d’une très longue et très riche histoire architecturale, liée en particulier au fait qu’Ispahan fut capitale de l’empire seldjoukide.

Une première mosquée existait au VIIIe siècle sous le califat abbasside. Elle fut reconstruite puis agrandie aux IXe et Xe siècles. Au XIe siècle, les Seldjoukides ajoutèrent de vastes salles hypostyles.
Après un incendie qui épargna certaines de ces salles, la mosquée fut reconstruite au XIIe siècle par les Seldjoukides selon le plan persan à quatre iwans.
La salle de prière d’Uldjaïtu qui renferme un exceptionnel mirhab de stuc est postérieure.
La décoration de céramiques émaillées qui recouvre les iwans et les façades se poursuivit aux époques safavide et qadjare.

JPEG - 94.5 ko
Au centre, le bassin aux ablutions. À gauche, l’iwan sud, et, à droite, l’iwan ouest.

Vues extérieures

L’entrée s’effectue par un passage qui traverse la cour de la madrasa annexée à la mosquée et débouche dans la cour au centre de laquelle se trouve le bassin aux ablutions.

L’iwan ouest est surmonté d’un petit édifice en bois pour l’appel à la prière. C’est à sa droite que se trouve l’entrée à la salle de prière d’Uldjaïtu.

L’iwan sud est surmonté par deux minarets. Il donne accès à la grande salle de prière ou salle du mirhab, surmontée d’une haute coupole.

Entrée de la mosquée
Entrée de la mosquée
Passage vers la mosquée du vendredi
Passage vers la mosquée du vendredi
L’iwan ouest
L’iwan ouest
L’iwan sud, les minarets et la grande coupole
L’iwan sud, les minarets et la grande coupole

La salle hypostyle sud

Construite par les Seldjoukides, cette salle est attenante à la grande salle sous coupole ou salle du mirhab. L’une de ses travées est éclairée par trois coupoles ouvertes. Les autres sont surmontées de petites coupoles à décor de briques nues, présentant des motifs variés.

Les trois coupoles ouvertes

Décor de briques des petites coupoles

Travées et piliers

La salle du mirhab et la coupole sud

Encore appelée Gonbad-e Nizam al Molk, cette salle porte le nom du célèbre vizir qui la fit construire entre 1072 et 1092. Elle date de la première construction seldjoukide.

La coupole sur trompes domine une salle carrée. La base de la coupole est ornée d’une frise épigraphiée de briques, en écriture coufique.

Une haute salle carrée surmontée d’une coupole
Une haute salle carrée surmontée d’une coupole
La coupole à frise épigraphiée
La coupole à frise épigraphiée
La coupole
La coupole
Vue sur l’iwan nord depuis une salle de prière annexe
Vue sur l’iwan nord depuis une salle de prière annexe

La salle d’hiver

JPEG - 74.8 ko

La salle d’hiver ou shabestan est une salle souterraine construite en 1448 sous les Timourides. Ses puissants piliers supportent d’élégantes voûtes d’arêtes.

Cliquez ici pour poursuivre la visite : décor de l’iwan sud, salle d’Uldjaïtu, salle sous coupole nord

Retour à Ispahan

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le 30 septembre 2016