Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Iran > La province d’Ispahan > Ispahan > La mosquée du Shâh ou de l’Imam à Ispahan

La mosquée du Shâh ou de l’Imam à Ispahan

Masdjed-e shâh ou masdjed-e Imâm

20 septembre 2012, par Madeleine, Pascal

La mosquée du Shâh est aujourd’hui nommée mosquée de l’Imam, en référence à l’ayatollah Rouhollah Khomeiny. Elle se situe à l’extrémité sud de la place royale, qui s’appelle de nos jours place de l’Imam. La construction de cette mosquée, ordonnée par Shâh Abbâs Ier, se déroula de 1612 à 1627, année de la mort du souverain.

La mosquée du roi vue du balcon d’Ali Qapu en 2019

Contrairement à la mosquée de Sheikh Lotfollâh, la mosquée du Shâh est bâtie sur le plan iranien à quatre iwans entourant une cour.

2011
2011

Le portail de la mosquée est un pishtak, c’est-à-dire un grand rectangle de maçonnerie entourant une niche peu profonde dominée par un arc persan. Il est flanqué de deux tours en forme de minarets. Deux tours analogues aux précédents entourent l’iwan principal de la cour qui mène à la salle de prière surmontée d’une grande coupole. Depuis la cour, on accède aussi à chacune des deux madrasas respectivement situées de part et d’autre de la cour centrale.

Le portail d’entrée est aligné dans l’axe de la place mais l’orientation de la salle de prière vers La Mecque induit un non-alignement de la perspective entre le portail d’entrée, d’une part, et, d’autre part, le bâtiment de la salle de prière et le reste de l’édifice. La situation est analogue à celle de la mosquée de Sheikh Lotfollâh, bien que cette dernière n’ait pas de cour.

La photo ci-contre, prise en 2011 par un ciel couvert, ne laisse pas soupçonner la proximité d’Ispahan avec les contreforts du Zagros.

Le portail

Le parvis et le porche d’entrée surmonté de ses tours en forme de minarets

Face à la place de l’Imam, un vaste parvis est aménagé devant l’entrée de la mosquée. Il communique avec la galerie de boutiques qui fait le tour de la place. Son élément central est le pishtaq, grand rectangle de maçonnerie encadrant un arc persan. Le pishtaq et ses ailes sont ornés de mosaïques de céramique émaillée.

La photo ci-dessus laisse également apercevoir, à l’arrière-plan, la coupole émaillée de la salle de prière et une des deux tours du portail qui y donne accès. À l’extrême-droite, la coupole de briques est celle de la salle de prière d’une madrasa annexée à la mosquée.

  • L’aile gauche du portail, avec ses deux étages (...)
  • Décor d’une niche
  • Les muqarnas du portail
  • Détail du portail
  • La porte
  • Derrière nous, le palais Ali Qapu
  • Devant nous, la cour

La cour

Dans la cour, regard vers l’arrière : à l’arrière-plan, le pishtaq qui fait face à la place de l’Imam

  • Du côté des salles d’ablutions
  • À travers la cour : l’iwan principal et le dôme (...)
  • Sous une galerie qui fait face à la cour

  • L’iwan ouest, vu depuis l’iwan oriental
  • Vue rapprochée de l’iwan ouest
  • Détail du décor de l’iwan ouest

La salle sous coupole et les salles hypostyles

L’iwan principal est flanqué de salles hypostyles

  • Dans l’iwan
  • En sombre, la direction vers la salle de (...)
  • En avançant
  • Une demi-coupole

  • La grande coupole
  • Le centre de la grande coupole
  • Entrée dans une salle hypostyle
  • Dans une des salles hypostyles

<

  • Carreaux à motifs animaux
  • Détail

Dans les cours des madrasas

Le dôme de la salle de prière d’une des madrasas

  • Sous la coupole de la salle de prière d’une (...)
  • Entrée d’une salle d’étude


Depuis l’autre cour, on aperçoit le dôme de la salle de prière de la mosquée


  • Cour d’une des madrasas
  • Détail d’un minaret

Retour à Ispahan

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le vendredi 5 juillet 2019