Le site de Madeleine et Pascal

Doura-Europos

Une place-forte cosmopolite dominant la vallée de l’Euphrate
2 octobre 2010, par Madeleine, Pascal
 

La ville fortifiée de Doura-Europos est établie dans un site dominant la vallée de l’Euphrate d’une quarantaine de mètres.

L’Euphrate, vu depuis la citadelle de Doura-Europos

Un peu d’histoire

  • Époque hellénistique : En 303 avant J.-C.,après le partage de l’empire d’Alexandre, Nicanor, général de Séleucos Ier maître de l’Orient, donne le nom d’Europos (village natal de Séleucos) à la place de Doura qu’il est chargé d’administrer. Une ville hellénistique se développe selon le plan hippodamien de rues se coupant à angle droit et délimitant des ilots de taille égale. La muraille n’est dressée qu’au second siècle avant. J.-C.
  • Sous les Parthes, une cité cosmopolite : Les Parthes prennent la ville en 113 avant J.-C. Désormais située au cœur d’un empire, la cité perd toute importance stratégique mais s’urbanise davantage. Les murailles devenues inutiles sont abandonnées. Aux Grecs d’origine sont venues s’ajouter des populations sémites et iraniennes et les temples aux divinités de l’Orient voisinent avec une synagogue.
  • Une place-forte romaine rapidement conquise par les Sassanides : La ville est conquise par Rome sous le règne de Marc-Aurèle en 165. Elle retrouve alors un caractère militaire et héberge une garnison. L’ennemi perse sassanide devient menaçant au début du IIIe siècle et l’enceinte est rapidement restaurée. En 256, les Sassanides se rendent maîtres de la ville et déportent la population. La ville est alors définitivement abandonnée.

Visite du site

Deux bastions protègent la porte occidentale dite porte de Palmyre
Deux bastions protègent la porte occidentale dite porte de Palmyre

La porte de Palmyre, vue de l’extérieur : on voit les deux bastions et l’arche qui les relie
La porte de Palmyre, vue de l’extérieur : on voit les deux bastions et l’arche qui les relie

C’est par la porte sud-ouest que les Perses entrèrent dans la ville. On voit la rampe d’accès construite par les attaquants.
C’est par la porte sud-ouest que les Perses entrèrent dans la ville. On voit la rampe d’accès construite par les attaquants.

Témoignage des derniers assauts des Perses contre les Romains : une muraille effondrée suite aux travaux de sape des Perses
Témoignage des derniers assauts des Perses contre les Romains : une muraille effondrée suite aux travaux de sape des Perses

Le long de la muraille d’enceinte, on aperçoit les tours qui la défendent dont une, au premier plan.
Le long de la muraille d’enceinte, on aperçoit les tours qui la défendent dont une, au premier plan.

Presque rien ne dépasse des divers quartiers de la ville
Presque rien ne dépasse des divers quartiers de la ville

Le quartier de la synagogue
Le quartier de la synagogue
La ville cosmopolite de Doura-Europos (...)

Les remparts, vus de l’intérieur
Les remparts, vus de l’intérieur

Passage en ogive
Passage en ogive

Odeon
Odeon

Gypse
Gypse

Zoom sur un village voisin
Zoom sur un village voisin

Cultures sur la rive du fleuve
Cultures sur la rive du fleuve

Au pied de Doura-Europos, une île sur l’Euphrate
Au pied de Doura-Europos, une île sur l’Euphrate

Pêcheurs au bord de l’Euphrate
Pêcheurs au bord de l’Euphrate

Retour à la carte de Syrie


Article mis à jour le 23 octobre 2014