Le site de Madeleine et Pascal

Halabiya (Zenobia)

Une place-forte byzantine contrôlant l’Euphrate
2 octobre 2010, par Madeleine, Pascal
 

Au IIIe siècle de notre ère, la reine Zénobie de Palmyre établit la ville fortifiée de Zenobia afin de résister aux assauts des Perses sassanides en contrôlant un défilé de l’Euphrate voisin d’un gué du fleuve.

Au VIe siècle, le site, consolidé, prend place, avec Resafa, dans le réseau des places-fortes mises en place par l’empereur Justinien pour défendre l’empire byzantin contre les Sassanides.

JPEG - 101.4 ko
La place-forte d’Halabiya vue depuis l’éperon rocheux sur laquelle elle s’appuie

Les vestiges de la place qu’on visite aujourd’hui sont tous d’époque byzantine. Ils sont constitués d’un rempart en gypse prenant appui sur quatre bastions reliés par un système de courtines. Le donjon occupe la colline basaltique qui domine le fleuve. Des églises et un prétoire à trois étages ont été identifiés sur le site.

Les ruines de la muraille bordant l’Euphrate
Les ruines de la muraille bordant l’Euphrate
Le défilé et le pont flottant sur l’Euphrate
Le défilé et le pont flottant sur l’Euphrate
Le donjon occupe l’éperon rocheux qui domine le site
Le donjon occupe l’éperon rocheux qui domine le site
Vue sur la vallée, depuis le donjon
Vue sur la vallée, depuis le donjon
Le prétoire est un édifice à plusieurs étages voûtés
Le prétoire est un édifice à plusieurs étages voûtés
Brique byzantine et pierre syrienne
Brique byzantine et pierre syrienne
Détail des voûtes restaurées
Détail des voûtes restaurées

Retour à la carte de Syrie


Article mis à jour le 17 mars 2016