Le site de Madeleine et Pascal

Le Capitole

8 août 2021, par Madeleine, Pascal

Le palais du Capitole est l’Hôtel de Ville de Toulouse. Par son histoire, c’est aussi le siège d’un pouvoir municipal qui s’érigea face aux comtes de Toulouse au cours du Moyen âge.

Le comté de Toulouse fut fondé par Raymond Ier au IXe siècle. Loin du pouvoir franc, les comtes prirent de plus en plus d’importance et leur cour fut la plus belle d’Europe jusqu’au XIIIe siècle. À Toulouse, leur chateau a été découvert au début des années 2000 sous l’actuelle cité judiciaire de la ville, dans un quartier proche de l’ancien forum romain.

Mais à partir de la fin du XIIe siècle, un pouvoir municipal se mit en place face aux comtes : le capitoulat. Les huit capitouls étaient de riches marchands issus de la bourgeoisie, administrant la ville comme une république à l’italienne. Ils s’établirent loin du pouvoir comtal, sur le site du Capitole qui leur doit évidemment son nom. Leur pouvoir s’étendait sur les lois, la justice, le commerce, la police.

Le rattachement du comté à la couronne en 1271, puis la création d’un parlement au XVe siècle mirent un terme à leur puissance mais le titre fut conservé jusqu’en 1790.

La façade de l’édifice actuel fait alterner la brique et la pierre et date de 1759.

Le palais du Capitole

Les décors intérieurs du palais ont été enrichis au XIXe siècle par des toiles et des sculptures d’artistes toulousains évoquant l’histoire de Toulouse.

  • Le passage qui traverse l’édifice de la place (...)
  • La cour Henri IV
  • Au pied du grand escalier, un buste de Jean (...)
  • L’escalier d’honneur
  • La Première Séance solennelle des jeux floraux (...)
    Cette toile évoque un épisode de la riche cour (...)

La salle Paul Gervais

Cette salle tire son nom du peintre toulousain Paul Gervais qui fut artiste officiel de la IIIe République.

La salle Paul Gervais


Amour source heureuse de vie, Cythère - Paul Gervais

La salle Henri Martin

La décoration de cette salle fut confiée au peintre post-impressionniste Henri Martin (1860-1943) qui fut élève à Toulouse de Jean-Paul Laurens.

La salle Henri Martin


  • Les bords de la Garonne : les rêveurs - Henri (...)
  • Les bords de la Garonne : les amoureaux - (...)

La salle des Illustres

  • Entrée dans la salle des Illustres
  • La salle des Illustres, vue dans l’autre (...)
  • Toulouse coopérant à la défense nationale - (...)
  • La couronne de Toulouse - Édouard Debat-Ponsan (...)

Entrée du pape Urbain II en 1096 - Benjamin Constant - 1900

Le tableau précédent illustre un épisode important de l’histoire de Toulouse. Lors d’un périple qui eut lieu en 1095-1096, le pape Urbain II prêcha la première croisade en s’appuyant sur l’évêque du Puy et le comte de Toulouse Raymond IV ou Raymond de Saint-Gilles. Par la suite, le pape se rendit à Toulouse où il consacra la nouvelle église dédiée à saint Saturnin, evêque de Toulouse, accompagné de Raymond IV et de nombreux ecclésiastiques parmi lesquels les archevêques de Tolède, de Bordeaux et de Pise.

  • Les artilleurs mobiles de Toulouse quittent (...)
  • Dura lex, sed lex ou La loi, la justice, la (...)
  • La fontaine de Jouvence - Paul Gervais - (...)
  • Entrée du Général Dupuy au Caire - Jean-André (...)


  • Le mathématicien Pierre de Fermat et sa muse - (...)
  • Monument au poète occitan Goudouli - Antonin (...)
  • Aphrodite - Laurent Marquestre - Marbre - (...)

La salle du Conseil municipal

La salle du Conseil municipal

Sur la place du général de Gaulle

Le donjon de l’ancien Capitole

Le donjon de l’ancien Capitole date du XVIe siècle. C’était à l’origine une tour de défense construite pour abriter les archives de la ville.

Sur la place : Mère et enfant - Jean-Louis Toutain


Article mis à jour le samedi 2 avril 2022