Le site de Madeleine et Pascal

Les carrières du Gebel Silsileh

Les plus grandes carrières de grès de l’Égypte antique

16 novembre 2020, par Madeleine, Pascal

Entre Edfou et Kom Ombo, au niveau du Gebel Silsileh, le Nil coule sur une largeur de moins de quatre cents mètres, surplombé de part et d’autre par des falaises de grès.

Le site a été utilisé comme carrière depuis la préhistoire mais l’exploitation y fut particulièrement intense au Moyen puis au Nouvel Empire et même jusqu’à la période romaine. La pierre, de bonne qualité, était aisément accessible et facile à transporter grâce à la proximité avec le Nil.

Dès le Moyen-Empire, le grès fut en effet employé pour le revêtement des constructions. Et, mis à part le temple de Philæ, le grès utilisé pour tous les temples de Haute Égypte provient de cette carrière.

Les carrières se situent sur la rive ouest du Nil mais le village où résidaient les carriers était en rive orientale.

Lors de notre premier voyage, en avril 2000, nous accostons dans une petite crique située à proximité des carrières.

Vue vers la rive orientale

Nous allons d’abord admirer, un peu au sud, des stèles royales du Moyen Empire. Ci-dessous, la première stèle est inscrite d’un décret royal autorisant l’ouverture d’une carrière destinée à alimenter des constructions à venir dans le temple d’Amon à Karnak.

  • Stèle de Sheshonq Ier, fondateur de la XXIIe (...)
  • À côté de la précédente, la stèle de Ramsès (...)

En revenant vers le nord, nous arrivons à une petite carrière située assez haut au-dessus de l’eau.

  • Une chapelle rupestre faisant partie d’un (...)
  • En s’élevant au-dessus des stèles et chapelles
  • Vue depuis un premier ressaut des falaises

En mars 2020, sous un ciel beaucoup moins lumineux, nous profitons à distance, depuis le bateau, de tout l’ensemble du site qui est en réalité très étendu. On constate que l’extraction du grès s’effectua, par endroits, jusqu’au sommet d’une falaise assez élevée. Et comme nous remontons le Nil, les photos se suivent du nord vers le sud.

La partie nord du site


Succession de chapelles et cénotaphes


Au centre de la photo, les deux stèles royales de Sheshonq Ier et Ramsès V


Et toujours des carrières…


Article mis à jour le mercredi 18 novembre 2020