Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Europe > Prague > À travers Josefov, le quartier juif de Prague

À travers Josefov, le quartier juif de Prague

6 février 2020, par Madeleine, Pascal

Le quartier de Josefov fait partie de la Vieille Ville de Prague dont il constituait le ghetto juif.

Les Juifs ont commencé à s’installer à Prague au cours du Xe siècle. Un premier pogrom y eut lieu en 1096 et les Juifs se concentrèrent alors dans un quartier muré. En 1292, le roi Ottokar II de Bohème donna un statut d’autonomie administrative à la communauté juive. En 1389, plus de 3 000 Juifs furent massacrés lors d’un nouveau pogrom contre cette communauté.

Le ghetto connut une grande prospérité vers la fin du XVIe siècle. En 1850, le quartier fut renommé du nom de l’empereur Joseph II qui avait émancipé les Juifs par un édit de tolérance en 1781.

Une grande partie du quartier fut démolie entre 1893 et 1913, selon une initiative inspirée du modèle haussmanien afin de remodeler et assainir la ville. Il ne resta, après ces travaux, que six synagogues, le vieux cimetière et la mairie de la ville juive.

La synagogue Pinkas

Cette synagogue fut construite en 1535 dans un style gothique tardif. Après la Seconde guerre mondiale, elle fut transformée en mémorial des Juifs de Bohème et Moravie.

  • La nef
    En hauteur, les tribunes réservées aux (...)
  • L’arche sainte ou arche de la Torah
    Orientée vers Jérusalem, l’arche rappelle (...)
  • Au fond, un mémorial entouré d’une grille
  • Autour du monument, des noms de lieux : (...)

  • Au fond, sous le vitrail, les murs d’apparence (...)
  • Sur les murs, les noms des victimes des camps (...)

L’ancien cimetière juif

Contigu à la synagogue Pinkas, l’ancien cimetière fut utilisé pendant au moins trois siècles, de 1478 à 1786, date où il fut fermé sur ordre de Joseph II pour des raisons sanitaires.

La piété et le respect dus aux ancêtres n’autorisent pas les Juifs à supprimer une tombe existante. Les tombes se sont donc accumulées,en superposition, d’où le nombre considérable de pierres tombales qu’on y voit. À la sortie du cimetière se trouve un édifice reconstruit en 1911 en style néo-roman : c’est l’ancienne salle de cérémonie du cimetière.

  • À l’arrière-plan à droite, la synagogue Pinkas
  • Au fond, la salle de cérémonie néo-romane, vue (...)
  • Dans l’ancienne salle de cérémonie transformée (...)
  • L’édifice de la salle de cérémonie, vu depuis la (...)

La synagogue Vieille-Nouvelle

Cette synagogue de style gothique fut édifiée à partir de 1270 par les tailleurs de pierre qui travaillaient pour le chantier royal du couvent Agnès-de-Bohème tout proche. Elle témoigne de l’importance de la communauté juive de Prague à l’époque de sa construction. C’est le monument le plus ancien du quartier juif de Prague.

Elle fut qualifiée de Nouvelle au moment de sa construction. D’autres synagogues ayant été édifiées par la suite, elle devint rapidement une des plus anciennes, d’où son nom actuel.

C’est aujourd’hui la plus vieille synagogue d’Europe encore en activité.

  • La synagogue Vieille-Nouvelle : pignon (...)
  • Les croisées d’ogives
  • L’arche de la Torah est fermée par un rideau (...)
    Le rideau oest brodé d’une représentation des (...)
  • Le drapeau de la communauté juive de Prague


Clé de voûte fleurie

Dans l’avenue de Paris

Lors des travaux qui se déroulèrent à la fin du XIXe siècle dans le quartier juif, celui-ci s’est trouvé coupé en deux par une longue artère rectiligne, Pařížská (l’avenue de Paris), qui part de la Place de la Vieille ville en direction du nord vers la Vltava.

La synagogue espagnole

La synagogue espagnole

La synagogue espagnole est la plus récente du quartier Josefov. Elle a été construite en 1868 dans un style hispano-mauresque, en remplacement de la plus ancienne synagogue de Prague de l’époque.

  • À l’étage, des tribunes entièrement ouvertes sur (...)
  • Au-dessus de l’Arche sainte fermée par un (...)
  • La coupole
  • Les quatre pendentifs entourant la coupole

  • Détail : un pendentif de la coupole
  • Un orgue, dans la tribune
  • Vitrail


Du rez-de-chaussée, on devine le musée, installé dans une tribune

Dans une des tribunes, un petit musée réunit des objets d’art religieux juif en argent ou en vermeil.

Vitrine d’objets religieux


  • Couronnes de Torah ou Keter Torah
    Quand les rouleaux de la Torah sortent de (...)
  • Pointeurs de lecture pour la Torah ou (...)
    Le yad a une forme de longue baguette terminée (...)
  • Collection de boucliers de Torah


À la sortie de la synagogue, un bronze intitulé "Franz Kafka" du sculpteur tchèque Jaroslav Róna (2003)


Article mis à jour le mardi 31 mars 2020