Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Lisbonne > Sé Patriarcal et ses environs

Sé Patriarcal et ses environs

La cathédrale Santa Maria Maior et ses environs
15 mai 2014, par Madeleine, Pascal
 

La cathédrale Santa Maria Maior est la plus ancienne église de la ville et le siège du patriarcat de Lisbonne d’où son autre nom, Sé Patriarcal de Lisboa. Les vestiges archéologiques suggèrent qu’elle fut édifiée sur une mosquée qui se trouvait elle-même sur une église wisigothique ayant pris la place d’un forum romain. À proximité de la cathédrale se trouvent l’église Saint Antoine de Lisbonne et le belvédère Sainte Lucie.

Sé patriarcal

JPEG - 230.2 ko
La cathédrale

La cathédrale fut construite sur ordre du roi Alphonse Ier de Portugal, Afonso-Henriques, peu après qu’il eut pris Lisbonne aux Maures, en 1147, avec une armée de soldats portugais et de croisés européens.

La cathédrale, reconstruite à l’issue de divers tremblements de terre, conserve cependant ses tours romanes.

L’église Saint Antoine de Lisbonne

Juste en-dessous de la cathédrale se trouve une petite église, Igreja de Santo António da Sé, dédiée à Saint Antoine de Padoue ou Antoine de Lisbonne, saint patron du Portugal. La tradition indique que l’église serait située sur le lieu de naissance d’Antoine (1195-1231). Celui-ci, tout d’abord ermite, fut admis chez les franciscains et devint un disciple de François d’Assise.

Le belvédère de Sainte Lucie

Le Miradouro de Santa Luzia est situé un peu plus haut que la cathédrale et surplombe le quartier de l’Alfama.

Encore un peu plus haut, une statue de Saint Vincent de Saragosse dressée le long du Largo das Portas do Sol (Avenue des Portes du Soleil) domine les toits de l’Alfama. Le saint tient un bateau sur lequel se dressent deux corbeaux : c’est l’emblème de la ville de Lisbonne. Il fait référence à la légende selon laquelle les corbeaux auraient gardé les reliques du saint, ramenées à Lisbonne sur ordre du roi Alphonse Ier pour être déposées au monastère Saint Vincent de Fora que le premier roi de Portugal avait créé.

Visiter le métro de Lisbonne

Retourner au plan de Lisbonne


Article mis à jour le 29 juin 2015