Le site de Madeleine et Pascal

Igreja de São Roque

Église et couvent de Saint Roch - Bairro Alto
18 mai 2014, par Madeleine, Pascal
 

La dévotion à Saint Roch date de la peste de 1505. Le roi Manuel Ier fit alors venir de Venise une relique du saint, protecteur des pestiférés. Celle-ci fut déposée dans une chapelle construite à cet effet dans le quartier du Bairro Alto qui hébergeait le cimetière des pestiférés.

En 1540, le roi Jean III obtient du pape que deux Jésuites soient envoyés vers les Indes portugaises : ce seront François Xavier et Simon Rodrigues. François Xavier prend la mer en 1541 mais le roi, impressionné par le zèle apostolique et le style de vie des Jésuites, retient Simon Rodrigues auprès duquel une petite communauté se constitue. La chapelle Saint-Roch lui est attribuée et la Compagnie de Jésus décide de faire construire une nouvelle église à cet emplacement.

L’église, édifiée entre 1565 et 1573, est de style baroque. Exactement contemporaine de l’église du Gesu de Rome, elle est la première église jésuite située hors de Rome. La maison professe, attenante à l’église est aujourd’hui un musée d’art sacré.

L’église

JPEG - 240.9 ko
Une église-salle, au chœur peu profond et au transept quasi inexistant

Le plan de l’église comporte une seule large nef, adaptée à la prédication et un chœur peu profond, conformément aux spécifications du concile de Trente. Parmi les huit chapelles latérales, la plus notable est celle de Saint Jean-Baptiste (XVIIIe siècle). Conçue et construite à Rome, avec du marbre et des matériaux italiens (dont de nombreuses pierres fines), elle fut démontée, transportée par bateau à Lisbonne et réassemblée dans l’église.

Le musée d’art sacré

Le musée renferme en particulier une belle collection de statues de bois polychrome datées du XVIe au XVIIIe siècle et des objets d’art religieux.

Le Bairro Alto et le Miradouro de São Pedro de Alcântara

Le quartier du Bairro Alto domine, à l’ouest, les quartiers de la Baixa et du Rossio. À son sommet se trouve le Miradouro de São Pedro de Alcântara, depuis lequel la vue englobe tous les quartiers de l’est, du Château de Saint-Georges jusqu’au Miradouro de Nossa Senhora do Monte.

Prendre le métro de Lisbonne

Retourner au plan de Lisbonne


Article mis à jour le 13 mars 2016