Le site de Madeleine et Pascal

Bosa, la ville rose

9 juillet 2013, par Madeleine, Pascal
 

Bosa est située sur la côte occidentale de la Sardaigne, dans l’estuaire du Temo, seule rivière navigable de l’île. Les monuments de Bosa utilisent largement la trachyte aux multiples nuances de rose. Ses coloris se mêlent aux tons pastels des crépis des façades pour en faire une ville intensément colorée.

L’activité traditionnelle de la ville réunit la pêche, la viticulture (Malvoisie), la broderie et la dentelle, le travail de l’or (filigrane), le fer forgé et le travail du cuir.

Promenade en ville

Les quais du Temo

  • La ville dominée par le château Malespina

  • Les anciennes tanneries, au bord du Temo

La cathédrale

Détail de la façade de la cathédrale

Dédiée à la Vierge, la cathédrale actuelle est un majestueux édifice du XIXe siècle reconstruit sur une église romane, dans le style baroque piémontais.

  • Le chœur
  • Au pied du chœur, un lion de marbre terrassant (...)
    Cette représentation est fréquente dans les (...)
  • Sur la voûte de l’abside, une fresque représente la

  • Sous la chaire, au pied du chœur, une statue (...)
  • Un autel latéral en marbre polychrome
  • L’autre autel latéral en marbre polychrome

L’église Saint-Pierre hors les murs

Le clocheton

Située un peu à l’écart de la ville, cette église est l’une des plus anciennes de Sardaigne. C’est en fait l’ancienne cathédrale, édifiée en 1062 dans un style roman lombard. La façade date du XIIIe siècle et présente un style gothique cistercien. L’église est flanquée d’un campanile massif semblable à une tour de guet.

  • La façade du XIIIe siècle
  • Le campanile et le chevet orné d’une bande (...)
  • La façade et le campanile

  • Dans la nef, pas de colonnes : seulement des (...)
  • Palmier-dattier près de l’église
  • Bosa, vue de l’église


Article mis à jour le 17 octobre 2018