Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Italie > La Sardaigne > L’église San Pantaleone à Dolianova

L’église San Pantaleone à Dolianova

Au nord de Cagliari, une église exceptionnelle
7 août 2013, par Madeleine, Pascal
 

Au nord de Cagliari, Dolianova héberge une église aux fresques remarquables. Édifiée sur une église byzantine du VIIe siècle, entre la fin du XIIe et le milieu du XIIIe siècles, l’église, de style roman tardif, se distingue des autres grands édifices romans de Sardaigne. Le grès a permis un décor sculpté plus fin qu’ailleurs d’où l’inspiration arabe n’est pas absente.

L’extérieur

La façade et son fronton de style arabe

Saint Pantaléon était un médecin originaire de Numidie très apprécié à la cour de Maximien. Les lions affrontés sculptés entre deux des portails feraient référence à une légende selon laquelle Pantaléon aurait échappé plusieurs fois au supplice des lions avant d’être décapité. Le linteau du portail central est un bloc de calcaire blanc où figurent un serpent et des crapauds parmi des arbres stylisés : ce décor évoquerait un miracle du saint qui aurait guéri, par sa seule prière, un enfant mordu par un serpent.

Le mur du côté nord présente une loggia du XVIe siècle équipée de colonnes romaines. Le portail de cette façade est surmonté d’un linteau en calcaire blanc qui porte une inscription épigraphiée en grec : elle témoigne du passé byzantin de l’édifice.

Entre les portails, deux lions affrontés
Entre les portails, deux lions affrontés

Le linteau du portail central
Le linteau du portail central

L’abside, le bas-côté nord et la loggia
L’abside, le bas-côté nord et la loggia

Le campanile
Le campanile

Le portail du bas-côté et son linteau épigraphié
Le portail du bas-côté et son linteau épigraphié

Détail du linteau épigraphié
Détail du linteau épigraphié

La marguerite est un décor géométrique d’inspiration arabe
La marguerite est un décor géométrique d’inspiration arabe

Détail des décors sculptés du bas-côté
Détail des décors sculptés du bas-côté

L’intérieur et les fresques

L’intérieur de l’église et, au fond, la fresque de l’abside

L’édifice comporte trois nefs, séparées par des arcatures reposant sur des piliers et surmontées par une toiture en bois. Le collatéral sud est décoré par un retable de style gothique international qui raconte la vie de San Pantaleone et une Crucifixion du XIVe siècle où la Croix évoque un arbre de vie entouré de deux cercles concentriques où sont représentés les Apôtres et des prophètes.

Dans le chœur, une fresque datée de 1289 représente, au centre, un Christ entouré par des arbres de vie et, sur les côtés, les Apôtres surmontés d’une rangée de bustes de saints.

Derrière les piliers, le retable et la fresque
Derrière les piliers, le retable et la fresque

Retable de la vie de San Pantaleone
Retable de la vie de San Pantaleone

Fresque de la Crucifixion
Fresque de la Crucifixion

Fresque de la Crucifixion
Fresque de la Crucifixion

San Pantaleone
San Pantaleone

Partie gauche de la fresque du chœur
Partie gauche de la fresque du chœur

Partie droite de la fresque du chœur
Partie droite de la fresque du chœur

Chapiteau
Chapiteau


Article mis à jour le 3 avril 2017