Le site de Madeleine et Pascal

Le palais de Pavlovsk

Le château de Paul, résidence préférée de l’impératrice Maria Feodorovna

17 février 2018, par Madeleine, Pascal

Le domaine de Pavlovsk fut offert par l’impératrice Catherine II à son fils Paul en 1777, lorsque son épouse, la grande-duchesse Maria Féodorovna mit au monde leur premier enfant, le futur Alexandre Ier.

Le palais fut plus précisément construit pour Paul à partir de 1781 par Charles Cameron, architecte préféré de Catherine II. Il est dans le style néo-palladien très en vogue en Europe à la fin du XVIIIe siècle. Durant la construction du palais, Paul et son épouse voyagèrent longuement en Europe pour y acquérir meubles, tableaux, bronzes et porcelaines.

La gare musicale de Pavlovsk
La gare musicale de Pavlovsk

En 1796, Paul monta sur le trône et le palais, devenu résidence impériale, fut agrandi par Vincenzo Brenna, architecte attitré du nouvel empereur Paul Ier. On suréleva les galeries et les pavillons latéraux et on les prolongea par de nouvelles ailes. La décoration intérieure fut conçue par Maria Féodorovna. Après la mort de son époux en 1801 et suite à un incendie dévastateur, cette dernière entreprit une série de travaux de reconstruction sous la responsabilité d’Andreï Voronikhine et Giacomo Quarenghi.

Le palais demeura une résidence de la famille impériale jusqu’en 1917. À partir du milieu du XIXe siècle, il constitua un lieu très prisé, aisément accessible par voie ferroviaire : Johann Strauss se produisit dix années de suite dans la gare musicale de Pavlovsk.

Le palais fut entièrement rasé par les nazis durant la Seconde guerre mondiale et reconstruit en 1978.

Arrivée au château de Pavlovsk

La cour d’honneur du château de Pavlovsk


L’intérieur

Plan du rez-de-chaussée, à gauche, et du premier étage, à droite

Le plan ci-dessus fait apparaître, en couleur, les parties qui se visitent : les numéros sont identifiés au fur et à mesure du parcours qui suit.

Le vestibule égyptien

On pénètre dans le palais par le vestibule (17) décoré de statues de bronze dans le style égyptien. L’escalier (18) conduit au vestibule supérieur (19).

La salle italienne

Circulaire et couronnée d’une coupole, cette salle d’apparat occupe le centre du palais (20).

Les appartements d’apparat de Paul Ier

Ces appartements occupent la partie droite (21 à 27) du corps central du palais.

Les premières pièces comptent une salle à manger (21) et un petit bureau (24).

La bibliothèque de Paul Ier (25) est ornée de tapisseries de la Savonnerie et d’un portrait de l’impératrice Maria Féodorovna.

Le salon des Tapisseries (26) accueillait jadis une collection de tapisseries des Gobelins, cadeau de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Vendue en 1930 par l’Union soviétique à un musée américain, elle est remplacée par deux tapisseries de Bruxelles et une tapisserie française du XVIIIe siècle.

Le salon de la Guerre (27) est une salle octogonale qui servit de petite salle du trône.

La salle grecque

Rectangulaire et donnant sur le parc par trois côtés, la salle grecque (28) ou salle de bal se situe dans l’axe du palais, à la suite de la salle à l’italienne.

La salle grecque est entourée de colonnes recouvertes de stucs verts imitant le marbre


Les appartements d’apparat de Maria Féodorovna

Ces appartements (29 à 35) sont symétriques de ceux de Paul Ier.

Le salon de la Paix (29) répond au salon de la Guerre : il est octogonal comme lui et agencé de manière analogue, mais avec un décor évoquant la nature et les loisirs.

La bibliothèque de Maria Féodorovna (30) est ornée de tapisseries françaises du XVIIIe siècle représentant l’histoire de Don Quichotte.

Le boudoir (31) qui fait suite à la bibliothèque est décoré à l’antique et orné d’objets acquis en Italie.

Viennent ensuite la chambre de Maria Féodorovna (32) puis la salle de bains (33).

La galerie de peinture

Cette galerie (37) occupe une des ailes curvilignes du palais.

La salle à manger d’apparat

Cette salle (39) servit aussi de grande salle du trône.

La salle à manger d’apparat

La salle des chevaliers et la chapelle

La salle des chevaliers de l’Ordre de Malte

C’est dans la salle des chevaliers (42) que Paul Ier recevait les chevaliers de l’Ordre de Malte dont il était, de facto, le Grand maître. Elle héberge une collection de sculptures antiques des IIe et IIIe siècles témoignant de l’engouement pour l’art antique qui faisait fureur à l’époque. La salle des chevaliers est suivie d’une petite chapelle privée (43).

À travers les appartements privés du rez-de-chaussée

Sous le corps principal du château, au rez-de-chaussée se trouvent les appartements privés dont on parcourt les salles (10) à (1).

Le parc

Le parc de Pavlovsk s’étend le long de la rivière Slavianka. C’est l’un des plus vastes parcs paysagers d’Europe.


Article mis à jour le lundi 5 mars 2018