Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Russie > Saint-Pétersbourg > Le couvent Smolny à Saint-Pétersbourg

Le couvent Smolny à Saint-Pétersbourg

Un chef-d’œuvre du style baroque élisabethain

8 mars 2018, par Madeleine, Pascal

Le couvent Smolny est aujourd’hui constitué de la cathédrale de la Transfiguration et d’un ensemble de bâtiments qui devaient abriter un couvent.

Au départ, en 1723, les lieux furent dédiés à une résidence d’été de la fille de Pierre le Grand, Élisabeth Petrovna. Cette dernière fut écartée du trône en 1725 mais une période d’intrigues l’amena finalement au pouvoir en 1741. Très pieuse, elle décida immédiatement de transformer le lieu en un couvent pour les veuves de la noblesse où elle se retirerait une fois âgée. Elle en confia en 1748 la réalisation à Bartolomeo Rastrelli, architecte par ailleurs du palais Catherine à Pouchkine et du palais de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Celui-ci édifia un ensemble de bâtiments dont le cœur est la cathédrale de la Transfiguration.

Arrivée à Smolny : au centre, la cathédrale de la Transfiguration

Après la mort de l’impératrice en 1762, les travaux se poursuivirent jusqu’en 1764 mais, Catherine II préférant le style néoclassique, Rastrelli n’eut pas les moyens de réaliser la décoration intérieure et d’édifier le clocher de 140 mètres qu’il avait prévu.

Catherine II créa, à son avènement, un lieu d’éducation des jeunes filles de la noblesse russe, le premier de l’empire, sous le nom d’Institut Smolny. Installé tout d’abord au couvent, il fut ensuite établi un peu plus loin et fut actif jusqu’en 1917.

En août 1917, l’Institut Smolny fut investi par le Soviet des députés ouvriers et soldats de Petrograd. C’est de Smolny que Lénine dirigea l’insurrection armée puis le Conseil des commissaires du peuple, comme l’illustre un tableau exposé à la Nouvelle galerie Tretiakov de Moscou.