Le site de Madeleine et Pascal

La forteresse Arg-e Tabriz

24 juillet 2019, par Madeleine, Pascal

Arg-e Ali-Shâh, également connu sous le nom d’Arg-e Tabriz, est un vestige d’une forteresse bâtie à l’époque ilkhanide (1256-1335) sur ordre d’un vizir d’Uldjaïtu (r. 1304-1316). Il n’en reste plus qu’un massif imposant d’environ 40 mètres de hauteur.

L’édifice fut utilisé au début comme une mosquée, mais durant l’époque qadjare, il servit de poste militaire et de lieu de stockage pour les armes. La citadelle joua aussi un rôle important lors de la révolution constitutionnelle de l’Iran contre Mohammad Ali Shâh au début du XXe siècle.

La citadelle Arg-e Tabriz voisine aujourd’hui avec une grande mosquée moderne.

La forteresse Arg-e Tabriz

La citadelle, au bout d’une vaste esplanade

La forteresse apparaît sur une esplanade dont les proportions suggèrent la taille de l’édifice primitif dont il ne reste qu’une petite partie.

  • Sur la gauche, une façade de la mosquée (...)
  • À droite, le mur de qibla et le mirhab
  • Vue d’ensemble du mirhab
  • Décor de briques de la partie supérieure du (...)
  • De l’autre côté, une fortification par une (...)


Réhabilitation de maisons qadjares au fond de la place

La nouvelle grande mosquée du vendredi

Portail de la nouvelle grande mosquée du vendredi

La modernité de cette construction n’exclut pas l’utilistion des techniques traditionnelles pour le décor : les muqarnas recouverts de céramiques émaillées sont splendides.

  • Décor de muqarnas du portail
  • Vue rapprochée des muqarnas
  • La grille d’enceinte

Il en va de même pour les décors en mosaïque de céramique émaillée.

  • Façade occidentale
  • Une entrée annexe et les minarets
  • Sommet d’un des minarets
  • Décor de mosaïque de céramique émaillée
  • Détail du décor précédent


Article mis à jour le lundi 29 juillet 2019