Le site de Madeleine et Pascal

Val d’Anniviers

24 janvier 2019, par Madeleine, Pascal

Blasons des villages, à l’école communale d’Anniviers
Blasons des villages, à l’école communale d’Anniviers

Le val d’Anniviers est la vallée de la rivière Navizence qui coule du sud vers le nord et se jette dans le Rhône au niveau de la ville de Sierre. La partie supérieure de la vallée est divisée en deux : le val de Zinal à l’est et le val de Moiry à l’ouest.

En 2008, nous séjournons à Zinal, station la plus élevée de la vallée qui fait alors partie de la commune d’Ayer. Aujourd’hui, une seule commune qui porte désormais le nom d’Anniviers regroupe les communes antérieures d’Ayer, Grimentz, Saint-Jean, Vissoie, Saint-Luc et Chandolin.

Zinal et le val de Zinal

La station d’altitude de Zinal, au pied du Besso

Pour profiter pleinement de la vue panoramique qui suit, faire défiler l’image

Quelques sommets dominant le val de Zinal
Quelques sommets dominant le val de Zinal


Le glacier de Zinal dominé par le Zinalrothorn
Le glacier de Zinal dominé par le Zinalrothorn

La vue qui précède, prise lors d’une excursion un peu au-dessus de Zinal, ne montre qu’une partie des sommets qui dominent le val de Zinal. Il s’agit du Besso (les deux dents de couleur noire qui apparaissent en avant-plan au centre) du Zinalrothorn qui domine le glacier de Zinal, immédiatement à leur gauche, et de l’Ober Gabelhorn, à leur droite. Mais l’environnement montagneux du val de Zinal est bien plus important comme on va le voir.

La Couronne impériale

Les sommets de la Couronne impériale, tels qu’on les voit depuis les hauteurs qui dominent le village d’Ayer
Les sommets de la Couronne impériale, tels qu’on les voit depuis les hauteurs qui dominent le village d’Ayer

La Navizence prend en effet sa source au pied du glacier de Zinal et de la Couronne impériale, un ensemble de sommets de plus de 4 000 mètres qui sont

  • le Weisshorn (4 506 m),
  • le Zinalrothorn (4 221 m),
  • l’Ober Gabelhorn (4 073 m),
  • le Cervin (4 478 m),
  • la Dent Blanche (4 357 m).

On peut admirer la Couronne impériale à partir d’un point de vue situé au-dessus du village d’Ayer.

  • De gauche à droite : le Weisshorn, les (...)
    Plus à droite et nettement en arrière, le (...)
  • Le val de Zinal et au fond, le Besso, l’Obergabelho
    Plus à droite : la pointe de Zinal et la Dent (...)
  • Zoom sur le Cervin qui se dégage un peu

Ayer

Les village d’Ayer, Vissoie et Chandolin vus depuis les hauteurs de Sorebois

La vue ci-dessus montre trois villages qui dominent la vive droite de la Navizence : Ayer qui apparaît sur la pente, à droite, et, plus bas dans la vallée, les villages de Vissoie et de Chandolin qui domine Vissoie.

  • L’église d’Ayer
  • La cave bourgeoisiale
  • Moulin à eau à Ayer
  • En montant au-dessus d’Ayer
  • Vue vers la vallée du Rhône et les champs de (...)

Grimentz

À 1564 mètres d’altitude, le village de Grimentz domine la rive gauche de la Navizence.

Grimentz, vue zoomée depuis les hauteurs de Sorebois


  • Vue de Grimentz en direction de la vallée du (...)

  • Greniers à céréales
    Proche du chalet, le grenier est posé sur des (...)
  • Fontaine animée évoquant les anciens moulins à (...)
  • Reconstitution d’un four à pain

Vissoie

Vissoie

Vissoie domine la rive droite de la Navizence, rivière très encaissée. La vue ci-dessus laisse deviner, en arrière-plan, les hauteurs qui surplombent la rive droite de la vallée du Rhône.

  • L’église et le château
  • Maisons à Vissoie
  • L’église de Vissoie
  • Le château et le parvis de l’église


  • Intérieur de l’église de Vissoie
  • Sur la droite, un autel surmonté d’un retable (...)
  • À côté de Saint Georges, un ange entre des (...)
  • Chapelle Notre-Dame de la Compassion au-dessus de

Vercorin

Le village de Vercorin se trouve sur un épaulement ensoleillé qui domine la vallée du Rhône, en rive gauche de la rivière Navizence. Il ne fait pas partie de la commune d’Anniviers.

Vercorin, au-dessus de la vallée du Rhône

Son église est remarquable car elle est double : une église ultramoderne a été édifiée à côté de l’église ancienne.

  • L’église ancienne au centre
  • Retable baroque dans l’église ancienne
  • Un autre retable baroque dans l’église (...)


  • Sous le parvis : l’église moderne est à (...)
  • Le vaste parvis commun aux deux églises
  • Dans l’église moderne
  • Chapelles dans l’église moderne
  • Détail du Chemin de Croix

Sur les crêtes de Sorebois

Au départ du télécabine de Sorebois, nous suivons, par les alpages puis par les crêtes un itinéraire qui nous conduit en direction des cornes de Sorebois.

C’est parti : face à nous, les Diablons, les rochers de Nava, le Zinalrothorn, le Besso et l’Obergalhorn


  • Zoom sur notre objectif. On ne voit plus que (...)
  • Une fois arrivés sur la crête, nous découvrons (...)
    À l’horizon à l’extrême-droite, le col de Torrent (...)
  • Zoom : au-delà du col de Torrent, les Dents de (...)

Pour profiter pleinement des deux vues panoramiques qui suivent, faire défiler l’image

Panorama vers le val de Zinal : Weisshorn, Diablons, rochers de Nava, Zinalrothorn, Besso, Obergabelhorn
Panorama vers le val de Zinal : Weisshorn, Diablons, rochers de Nava, Zinalrothorn, Besso, Obergabelhorn


Panorama vers le val d'Hérens
Panorama vers le val d’Hérens

  • Terminus : vue vers les Diablons, le Zinaltothorn
  • Vue vers la partie inférieure du val d’Anniviers
  • En redescendant : vue vers le val d’Anniviers

Au glacier de Moiry

  • En approchant du glacier : la moraine latérale
  • Sur la moraine, 1h30 plus tard
  • Terminus à l’abri du vent

Pour profiter pleinement de la vue panoramique qui suit, faire défiler l’image

Le panorama
Le panorama

Sur le sentier des planètes à Saint-Luc

  • L’itinéraire démarre à l’hôtel Weisshorn, à (...)
  • Nous sommes rapidement en vue de la Couronne (...)
  • Zoom sur le Cervin
  • Le sentier chemine en balcon
  • Derrière cette crête, le Weisshorn
  • Zoom sur le Weisshorn
  • Un immense oiseau en pleine nature
  • Sur le chemin du retour : dernier regard sur (...)
  • Zinalrothorn, Besso, Obergabelhorn, Cervin, (...)

Prairies d’altitude







Article mis à jour le jeudi 28 mars 2019