Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Sri Lanka > Dans les plantations de thé

Dans les plantations de thé

16 mai 2018, par Madeleine, Pascal

La culture du théier réclame des sols acides et un climat chaud, mais pas trop, et humide.

Originaire de Chine, l’arbuste camelia sinensis a été introduit à Ceylan au XIXe siècle par les Anglais. Sa culture se pratique en altitude, dans les montagnes du sud, à une altitude comprise entre 1000 et 2000 mètres, entre Kandy et la région de Nuwara Elliya.

Le Sri Lanka est le quatrième producteur de thé au monde.

Des paysages

Dans une usine : de la récolte au conditionnement du thé

Après la cueillette, c’est à l’issue de quelques heures de traitement qu’on obtient le thé prêt à la vente. Les étapes successives sont

  • le flétrissage des feuilles
  • le broyage et la fermentation,
  • le calibrage et le tri des feuilles.

Un village d’ouvriers tamouls

Au loin, un village misérable

La culture du thé occupe une population d’origine tamoule que les industriels firent venir d’Inde à la fin du XIXe siècle et qui vit très pauvrement. Les ouvriers tamouls sont dans une large mesure adeptes de l’hindouisme.

Sri Ramajayam : un petit temple hindouiste au sud de Nuwara Elliya

Au voisinage du temple, une stèle rappelle que Sita, l’épouse de Rama enlevée par le démon Ravana, fut emmenée sur l’île de Lanka et délivrée par l’armée des singes d’Hanuman.


Article mis à jour le jeudi 17 mai 2018