Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Pérou > Lima et ses environs

Lima et ses environs

27 avril 2016, par Pascal

La capitale du Pérou s’étend entre le Pacifique, l’embouchure du Rio Rimac qui lui a donné son nom et le Cerro San Cristobal, au pied des premiers contreforts des Andes. Cest une ville aujourd’hui surpeuplée : de trois millions d’habitants en 1975, elle est passé à neuf millions, soit le tiers de la population du Pérou.

JPEG - 143.6 ko
Plaza de Armas

La Place d’Armes ou Plaza Mayor est le cœur historique de la cité qui fut la Ciudad de los Reyos fondée par Pizarro en 1535.
Le monastère San Francisco est le plus grand ensemble religieux de Lima. Le couvent est remarquable pour son cloitre orné d’azulejos sévillans.

Fondé en 1926, le musée Larco présente d’impressionnantes collections de l’ancien Pérou précolombien et en particulier de céramiques.

Pachacamac

Le nom de Pachacamac désigne à la fois un site archéologique important, situé à environ 30 km de Lima, et une divinité très ancienne.

À l’arrivée des conquérants espagnols, Pachacamac était un site inca de première importance. Cependant, avant même l’expansion de l’empire inca, le lieu constituait déjà un grand centre cérémoniel de la côte centrale. Fondée vers 200, la cité présente des ruines allant de la civilisation Lima (200-600) jusqu’aux Incas (1450-1530). Elle semble avoir culminé avec la culture Huari (600-1100).

Le site regroupe plusieurs constructions imposantes et révèle une ville qui occupa, à différentes époques, les fonctions de centre religieux, de carrefour commercial et de centre administratif.

JPEG - 108.7 ko
L’idole de Pachacamac

Conservée dans une des salles du musée, l’idole de Pachacamac est la partie supérieure d’un long bâton de bois sculpté. Elle représente un personnage à deux faces coiffé d’un bonnet et serait une expression locale de la culture de Tiahuanaco-Huari (entre 1100 et 1300).

L’idole fut découverte en 1938 par le chercheur nord-américain Alberto Giesecke lors de fouilles au sein du temple de Pachacamac.

L’ancien dieu Pachacamac a survécu aux l’influences inca et espagnole. Selon la mythologie inca, il était le dieu du feu, fils du Soleil, qui rajeunissait le monde. Sa puissance était associée aux mouvements sismiques, très nombreux au Pérou.