Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Pérou > La vallée de l’Urubamba ou de Vilcanota

La vallée de l’Urubamba ou de Vilcanota

La vallée sacrée des Incas

27 avril 2016, par Pascal

À dix minutes de la ville de Cuzco et dans la même vallée se dressent les murailles de la forteresse de Sacsayhuamán. Quelques kilomètres plus loin, se trouvent les sites archéologiques de Qenko et de Tambomachay, constructions Incas entièrement en pierre.

La Vallée sacrée des Incas se trouve à une heure environ de Cuzco, dans une vallée différente, le cours supérieur du rio Urubamba qui porte aussi, en amont du village d’Urubamba, le nom de rio Vilcanota. Les villages de Pisac, Maras, Chincheros et Ollantaytambo s’y succèdent, blottis en fond de vallée ou dominant nettement celle-ci.

D’Ollantaytambo, il est possible d’accéder au site de Machu Picchu.

Le train entre Cuzco et Machu Pichu est représenté en vert, les routes en rouge, le rio Urubamba en bleu.

Cliquez sur un carré ou une étoile pour visiter le site correspondant.


Pisac Cuzco Ollantaytambo Aguas Calientes Machu Pichu Maras Sacsayhuaman Tambomachay Qenko Chinchero

Ollantaytambo

Le nom de ce village inca typique renvoie à celui du cacique Ollanta. Selon la tradition orale, celui-ci, tombé amoureux de la fille de l’Inca Pachacutec, aurait été durement puni pour avoir osé porter le regard d’un simple mortel sur une divinité.

Dans ce complexe situé sur la colline qui domine le village actuel, on distingue le temple du Soleil, le Mañaracay ou salon royal, l’Intihuatana et les bains de la Princesse. Dans la partie supérieure, une forteresse formée d’une série de terrasses en pierre taillée protégeait la vallée d’éventuelles invasions issues de la forêt amazonienne.

Retour à la carte

Chincheros

À 28 km au nord-ouest de la ville de Cuzco, Chincheros possède une église construite pendant les années de la colonie, dans laquelle on peut apprécier des toiles de l’école de Cuzco.
Le dimanche a lieu une foire où commerçants et paysans échangent leurs produits.

Retour à la carte

Salines de Maras

D’innombrables petites terrasses ont été taillées à flanc de montagne par les Incas. En forme de cuvette, elles sont destinées à recueillir les eaux salées d’une source souterraine. À la saison sèche, cette eau abandonne une couche de sel en s’évaporant au fond des cuvettes. Ces salines sont encore en exploitation de nos jours.

Retour à la carte

Rumicolca

Une théorie récente présente cette muraille qui barre un étroit défilé comme un ancien aqueduc pré-inca (époque Tiahuanaco-Huari) qui aurait été transformé en porte d’accès à la vallée de Cuzco par les Incas.

Retour à la carte


Article mis à jour le vendredi 3 juin 2016