Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Iran > La province de Yazd > Promenade dans la ville de Yazd

Promenade dans la ville de Yazd

11 septembre 2012, par Madeleine, Pascal
 

Une promenade dans Yazd permet d’admirer quelques monuments anciens : le portail Amir Chaqmâq, la mausolée des douze Imams et la Prison d’Alexandre. Elle donne l’occasion d’approcher quelques témoignages de traditions très anciennes qui perdurent au XXIe siècle : le zurkhâneh et le tekiyeh. On croise même les héros du Shâhnâmé.

Monuments anciens

Le portail Amir Chaqmâq

Le portail Amir Chaqmâq porte le nom d’un gouverneur de Yazd qui fit construire une mosquée au XVIe siècle . Les galeries qui ont été ajoutées au XIXe siècle autour de la place délimitent l’espace d’un tekiyeh, aire consacrée au théâtre rituel dans lequel se joue le ta’ziyeh, drame commémorant le martyre de l’Imam Hosseyn. Du côté droit du portail, on devine une structure en bois de très grande taille. C’est un nakhl.

Le mausolée des douze Imams ou Bogheh-e-Davazdah Emam date du XIe siècle. C’est le plus ancien des monuments de Yazd. L’intérieur présente une voûte sur trompes qu’on peut considérer comme une préfiguration des muqqarnas. Les motifs en stuc, technique d’origine sassanide, sont inspirés par l’art abbasside.

Le mausolée des douze Imams
Le mausolée des douze Imams

Décor de stuc dans le mausolée des douze Imams
Décor de stuc dans le mausolée des douze Imams

Coupole du mausolée des douze Imams
Coupole du mausolée des douze Imams

Un autre mausolée, intitulé Prison d’Alexandre et daté de 1233, est légèrement postérieur au précédent et montre des trompes et des sous-trompes rendant plus fluide encore le passage du plan carré de la base au plan circulaire de la coupole.

Au centre de la cour, une fosse, qui constituait le regard d’un qanat, a donné naissance à la légende de la Prison d’Alexandre. Elle est aujourd’hui restaurée et aménagée en salon de thé.

Coupole sur trompes étagées dans la Prison d’Alexandre
Coupole sur trompes étagées dans la Prison d’Alexandre

Dans la salle souterraine de la prison d’Alexandre
Dans la salle souterraine de la prison d’Alexandre

Yazd aujourd’hui

Tour à vent parmi des édifices modernes

Le nakhl est une construction de bois utilisée lors de la fête de l’Achoura qui célèbre, chez les chiites, le massacre de l’Imam Hosseyn et de sa famille par le califat omeyyade à Kerbala. Décoré de tentures à l’occasion de la fête, le nakhl symbolise le cercueil d’Hosseyn ; il est porté en procession à travers la ville.

Un nakhl
Un nakhl

Pastèques
Pastèques

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Dangereux caniveaux
Dangereux caniveaux

Le zurkhâneh est un gymnase traditionnel sur lequel des athlètes ou pahlevan s’entraînent au rythme d’un tambour, avec divers accessoires. Les pahlevan doivent faire preuve de qualités morales et de valeurs chevaleresques : courage, abnégation et surtout foi et fidélité absolue au Prophète et aux Imams.

En place pour le zurkhâneh
En place pour le zurkhâneh

Échauffement
Échauffement

Tissage d’une étoffe de Yazd
Tissage d’une étoffe de Yazd

Boutique d’un potier d’art
Boutique d’un potier d’art

Une salle de restaurant est décorée, sur un mode naïf, dans le style des miniatures persanes. Dans une autre salle sont représentés des épisodes célèbres du Shah-nameh.

Au restaurant
Au restaurant

Décor dans le style des miniatures
Décor dans le style des miniatures

Le géant Fahramarz soulevant l’éléphant de Bahman
Le géant Fahramarz soulevant l’éléphant de Bahman

Le géant Rostam avec son fils Sohrab le traître, qu’il vient de tuer
Le géant Rostam avec son fils Sohrab le traître, qu’il vient de tuer

Retour à la page Yazd et ses environs

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le 26 mars 2016