Le site de Madeleine et Pascal

Architecture des mosquées

Dernier ajout :22 septembre 2020.

Les mosquées hypostyles ou à plan arabe ont d’abord fait leur apparition sous la dynastie des Omeyyades. Ces mosquées de plan carré ou rectangulaire ont une cour fermée à portique et une salle de prière couverte par un toit plat supporté par de nombreuses colonnes. Les nefs sont dirigées parallèlement ou perpendiculairement (pour le Maghreb et certaines exceptions) à la qibla.

Si les mosquées de plan arabe ont été construites principalement sous les dynasties omeyyade et abbasside, on trouve ce plan dans tout le monde islamique, de la Syrie (Grande mosquée des Omeyyades de Damas, par exemple) jusqu’au Maghreb, à l’Espagne et à l’Irak.

Les Perses qui bénéficiaient d’un riche héritage architectural des dynasties persanes antérieures, ont progressivement incorporé certains éléments issus des conceptions parthes et sassanides dans leurs mosquées, influencés en cela par des bâtiments tels que le palais d’Ardashir.

C’est ainsi que furent introduites des structures telles que des dômes et les grandes entrées cintrées appelées iwans. Le format à quatre iwans, mis au point par les Seljoukides et repris plus tard par les Safavides a rendu caractéristique la façade de la cour de ces mosquées avec des portes imposantes sur chaque côté, plus importantes que les bâtiments eux-mêmes.

Ainsi, un style de mosquées persan est apparu qui influença ultérieurement la conception des mosquées timurides et moghole plus tardives. Le plan iranien se retrouve à peu près exclusivement dans le Grand Iran, c’est-à-dire dans une région comprenant l’Iran, une partie de l’Afghanistan et du Pakistan et une partie de l’Irak. C’est aussi le plan utilisé en Inde avant la dynastie moghole.

La Mosquée du Shah à Ispahan est l’un des plus beaux exemples de plans iraniens connus.

Le plan ottoman se trouve principalement en Turquie actuelle et fut mis au point au XVIe siècle par Sinan, architecte de Soliman de Magnifique, après la prise de Constantinople en 1453 ; cependant, on en trouve des prémices dès le XIIIe siècle dans le premier art ottoman.

Il se compose d’une salle de prière sous une immense coupole cantonnée de demi coupoles et de coupolettes. Les mosquées de type ottoman font souvent partie de grands complexes. L’influence byzantine (de Sainte-Sophie notamment) est manifeste dans la mosquée ottomane.

Exemple de plan ottoman : Mosquée bleue à Istanbul