Le site de Madeleine et Pascal

À Vaneshan, le mausolée d’Abdul Futuh

Dans un mausolée safavide, un grand étendard d’acier

9 juillet 2019, par Madeleine, Pascal

Vaneshan se situe un peu au sud de Golpayegan, dans la province d’Ispahan.

C’est un village rural qui ne compte que quelques centaines d’habitants.

Nous y visitons un mausolée safavide qui héberge un étrange et magnifique objet utilisé pour les représentations du tazieh.

Le village de Vaneshan, dominé par le dôme pyramidal du mausolée

À travers le village

La construction en brique crue ou en pisé est toujours en usage.

Le mausolée d’Abdul Futuh

  • Le dôme à toiture pyramidale
  • L’entrée du mausolée

La coupole de la salle du cénotaphe est entièrement tapissée de miroirs.

La salle voisine est remarquable par son architecture sous colonnes, à plafond plat. On pense à l’architecture intérieure des mosquées safavides de Bonab, Shishavan et Ajabshir vues dans le sud de l’Azerbaïdjan oriental.

  • Une salle sous colonnes, à plafond plat
  • Un plafond épigraphié en bois
  • Ici un plafond couvert de briques émaillées
  • Dans un coin de la salle, un voile masque la (...)
  • Deux paons affrontés : un décor de stuc (...)

Nous nous attardons devant un objet utilisé lors des processions du mois de muharram, premier mois du calendrier musulman durant lequel un des jours les plus importants est celui de l’Achoura. Cette fête rappelle le massacre, par les partisans du califat omeyyade, de 72 descendants d’Ali, dont l’Imam Hossyen, à Kerbala.

Cet objet est une sorte de grand étendard en acier damasquiné. Il est porté par plusieurs hommes et précède les cortèges.

  • Cet étendard d’acier est porté par des hommes, (...)
  • Détail : Ali et ses fils Hassan et Hosseyn
  • Détail : Ali et une tête animale

L’Achoura symbolise de nos jours la lutte contre l’oppression et les injustices dans le chiisme par référence à cet évènement historique.


Article mis à jour le dimanche 6 février 2022