Le site de Madeleine et Pascal

À Barcelone, le parc Güell

2 juin 2018, par Madeleine, Pascal

Aménagé entre 1900 et 1914, le parc Güell est l’une des réalisations de l’architecte Antoni Gaudi à Barcelone. Il porte le nom du mécène de Gaudi, l’homme d’affaires Eusebi Güell. Ce dernier lui avait initialement demandé d’édifier une cité-jardin sur la colline du Carmel au nord-ouest de la ville.

Le projet comportait une soixantaine de maisons et une chapelle mais le coût de l’entreprise fut tel que les travaux furent interrompus en 1914 alors que seulement quatre maisons avaient été construites.

L’ensemble est aujourd’hui principalement un jardin dans lequel Gaudi s’est efforcé d’adapter les aménagements à la forte pente du terrain tout en imitant dans sa réalisation la nature et ses formes et en y mêlant quelques symboles catalans.

Les décors des constructions du parc utilisent abondamment les mosaîques dites trencadis : cette technique emploie des morceaux cassés et dépareillés de faïence ou de verre de couleur.

Le parc proprement dit

À l’entrée du oarc

Près de l’entrée, au point le plus bas du parc, se trouvent des maisons. À partir de là, un escalier à plusieurs volées conduit vers une salle hypostyle dont la toiture est une terrasse-belvédère bordée par un long banc ondulant.

  • Près de l’entrée, un ensemble dont la flèche (...)
  • Les escaliers dominés par la salle hypostyle
    La vue est prise depuis la flèche de la maison (...)
  • Les volées d’escalier qui mènent à la salle (...)
  • En montant vers la terrasse

  • En bordure de la terrasse : au premier plan, (...)
  • Sur le banc ondulant

Les escaliers sont ornés d’ilôts-fontaines dont le décor utilise des symboles catalans ou chrétiens.

  • La plus basse des fontaines est ornée d’une (...)
    La tête de dragon est une allusion à Saint (...)
  • La tête du dragon, décorée de "trencadis"
  • Décor de l’escalier : de bas en haut, un soleil (...)
  • La salamandre
  • La fontaine supérieure

La salle hypostyle aurait du être un marché. Sa toiture est soutenue par plusieurs dizaines de colonnes doriques et le plafond est orné de motifs en forme de soleil.

  • Décor du toit du marché

À partir de la terrasse-belvédère, une promenade ombragée ramène par un "viaduc" au niveau inférieur du parc.

  • Aménagements en forme d’arbres et plantations (...)
  • Sur le viaduc
  • Les deux niveaux du viaduc

Plus haut sur la colline

En grimpant au-dessus du parc, on atteint un replat d’où l’on jouit d’une belle vue sur la ville.

Pour profiter pleinement du paysage qui précède, utiliser la barre de défilement qui apparaît en bas de la photo.

  • Le chantier de la Sagrada Familia vu depuis (...)
  • Le pied de la colline du Carmel est un (...)
  • Zoom : vue vers la tour Glories, ancienne (...)


Article mis à jour le mercredi 9 mars 2022