Le site de Madeleine et Pascal

Mosteiro dos Jeronimos

Le monastère des Hiéronymites, témoignage monumental de la richesse issue des Découvertes

12 juin 2014, par Madeleine, Pascal

Sur l’emplacement d’un ermitage fondé par Henri le Navigateur, le roi Manuel Ier entreprit en 1502, peu après le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde, de bâtir un monastère destiné aux religieux de l’ordre des Hiéronymites. L’édifice fut financé par les profits du commerce des épices et les richesses rapportées des grands voyages de découverte du XVIe siècle.

Le monastère est emblématique du style manuélin. L’architecture s’inspire de divers styles (gothique flamboyant, mauresque, Renaissance) tandis que le décor se traduit par une abondance de motifs liés à la marine : coquillages, coraux, vagues, poissons, ancres, instruments de navigation et cordages. On y trouve aussi la sphère armillaire et la Croix de l’Ordre du Christ, symboles personnels du roi Manuel Ier et du pouvoir temporel et spirituel.

L’extérieur

L’édifice fait apparaître, ci-dessous, deux parties bien distinctes : à droite, l’église et, à gauche des deux tours jumelles, une aile rajoutée au XIXe siècle qui héberge aujourd’hui le musée de la Marine.

À droite, le monastère édifié par Manuel Ier ; la partie gauche date du XIXe siècle

Le portail occidental de l’église, œuvre de Nicolas Chantereine, est aujourd’hui abrité par un porche construit au XIXe siècle.

La façade sud de l’église et la façade occidentale, précédée du porche rajouté au XIXe siècle

Le portail sud, œuvre de Diego Boitaca et João de Castilho est couronné par un dais surmonté de la croix des chevaliers du Christ. Le trumeau est orné de la statue d’Henri le Navigateur et le tympan est décoré de bas-reliefs se rapportant à la vie de saint Jérôme.

  • Le portail sud
  • Détail du tympan : vie de saint Jérôme
  • Au trumeau, Henri le Navigateur
  • La partie supérieure du portail occidental
  • La croix de l’Ordre du Christ
  • Ornementation caractéristique du style (...)
  • Ornementation caractéristique du style (...)


Au-delà des tours du XIXe siècle, la tour-clocher de l’église

L’intérieur de l’église Santa Maria dos Jeronimos

L’intérieur de l’église surprend par le raffinement et la virtuosité de sa voûte. Les piliers et la voûte sont de João de Castilho.

  • La nef
  • Dans le collatéral sud
  • Le chœur
  • À l’entrée du chœur, la chaire
  • Un pilier

Les bras du transept de style baroque ont été érigés par Jérôme de Rouen, fils de Jean de Rouen, et abritent plusieurs tombeaux royaux.

  • Tombeaux royaux dans un bras du transept
  • Tombeaux royaux, dans l’autre bras du transept


Vers l’entrée et le coro alto

Les photos suivantes sont prises dans le coro alto.

  • L’église, vue depuis le coro alto
  • Le collatéral nord, vu depuis le coro alto
  • Les stalles du coro alto
  • Détail des stalles

Enfin, à l’entrée de l’église se trouve le tombeau de Vasco de Gama : décoré de cordages, sphères armillaires et autres emblèmes marins, il est de style manuélin. Le tombeau du poète Luis de Camões se trouve à proximité.

  • À l’entrée, le tombeau de Vasco de Gama
  • De l’autre côté, le tombeau du poète Luis de (...)

Le cloître

Le cloître comporte deux étages. L’étage inférieur, édifié par l’architecte Diego Boitaca, est percé de larges arcades dont les remplages prennent appui sur de fines colonnettes. L’étage supérieur, construit par João de Castilho, a un style assez différent.

Retourner au plan de Lisbonne


Article mis à jour le jeudi 5 août 2021