Le site de Madeleine et Pascal

Période hellénistique

Dernier ajout : 6 avril 2008.

La période hellénistique suit la conquête d’une partie du monde méditerranéen et de l’Asie par Alexandre le Grand (336-323 av. J.-C.) jusqu’à la domination romaine. Elle est, à l’exception des figures d’Alexandre et de Cléopâtre, relativement méconnue. Cependant la splendeur des villes, telles Alexandrie, Antioche, Pergame, l’importance des échanges économiques et culturels, le rôle dominant de la langue grecque et sa diffusion modifient profondément le visage du Moyen-Orient antique, y compris plus tard sous la domination romaine.

  • La période des Diadoques (323-281 av. J.-C.)
    Alexandre le Grand ne laisse pas de réels successeurs en capacité de régner et surtout de s’imposer aux Diadoques, officiers de toutes les campagnes du souverain, qui vont se déchirer pendant 40 ans.
  • L’équilibre du IIIe siècle
    • Séleucos Ier Nicator, né à Europos en Macédoine vers 358 av. J.-C., mort près de Lysimacheia en -280, général d’Alexandre le Grand, satrape de Babylonie puis roi de Syrie (de -305 à -280), fonde la dynastie des Séleucides.
    • La Macédoine est gouvernée par les descendants d’Antigone le Borgne ou Antigonides, l’Égypte par les Lagides.
    • Aux côtés de ces trois monarchies principales existent des royaumes plus petits : royaume des Attalides autour de Pergame, royaumes du Pont et de Bithynie.

En icône, Alexandre le Grand sur Bucéphale, mosaïque romaine de Pompéi représentant la bataille d’Issos, Musée national archéologique de Naples