Le site de Madeleine et Pascal

Virignin

Dernier ajout : 5 novembre 2016.

Sous l’ancien régime, la paroisse de Saint-Blaise [1] ou Saint-Blaise de Pierre-Châtel s’étendait sur les deux rives du Rhône, couvrant les territoires des communes actuelles de La Balme (Savoie) et de Virignin, ainsi que les quatre hameaux de Furans, Chantemerle, Champtel et du Colombier.

Le fort de Pierre-Châtel vu de Virignin
Le fort de Pierre-Châtel vu de Virignin

On cite "Ecclesia Sancti Blasii Petrae Castri" vers 1400 et la "parroisse de Sainct Blays Pierre Chastel" est attestée en 1579.

La commune de Virignin naît à la Révolution et, en 1792, la Convention lui enlève La Balme rattachée au département du Mont-Blanc.

L’Administration de Louis-Philippe l’ampute en 1845 des quatre hameaux mentionnés plus haut et attribués à la commune de Brens. En compensation, Montarfier, détaché de Belley, rejoint Virignin.

[1Du nom de saint Blaise, évêque de Sébaste en Arménie (aujourd´hui Sivas en Turquie), mort martyrisé en 316. Le nom est issu du latin blaesus, bègue.