Le site de Madeleine et Pascal

Califats omeyyade et abbasside

Dernier ajout :19 septembre 2020.

Plusieurs califats ont existé depuis la fondation de l’islam, à la suite des luttes que se livrèrent les différents prétendants au titre de successeur du prophète Mahomet.

Aux quatre premiers califes bien guidés (rachidun en arabe) succède tout d’abord le califat omeyyade (661-750) qui s’étend de l’Espagne à l’Indus. Sa capitale est Damas.

Mais Al-Saffah renverse les Omeyyades à la bataille du Grand Zab en 750 et fonde le califat abbasside qui s’établit à Bagdad. Si ce califat, souvent assimilé à l’âge d’or de l’Islam médiéval, perdure jusqu’en 1258, il est concurrencé, dès le Xe siècle, par deux califats rivaux : les Fatimides, chiites (909-1171), au Maghreb et les Omeyyades de Cordoue (929-1031).

Après la prise de Bagdad par les Mongols en 1258, les califes abbassides se réfugient au Caire, et n’ont plus qu’un rôle honorifique. Le titre sera capté au XVIIe siècle par les sultans ottomans d’Istanbul devenus les nouveaux maîtres du Proche-Orient.

Le logo représente un premier dinar omeyyade en or à l’effigie du calife Abd al-Malik (646-705). Ce calife s’est illustré par sa réforme monétaire faisant disparaître les monnaies sassanides et byzantines. Il frappe des pièces d’argent en 693 ou 694, puis d’or (le dinar) en 696. Peu de temps après, seules des pièces aniconiques seront mises en service.