Le site de Madeleine et Pascal

Les mosquées de Sokollu, de Rustem Pacha et Petite Sainte-Sophie

25 août 2008, par Madeleine, Pascal

La mosquée de Sokullu fut édifiée par Sinan entre 1572 et 1577 pour le grand vizir Sokollu Mehmet Pacha. C’est, avec la mosquée Rustem Pacha, l’une des œuvres majeures de ce très grand architecte.

La mosquée Petite Sainte-Sophie est originale par son plan en forme d’octogone.

La mosquée Petite Sainte-Sophie

La mosquée Petite Sainte-Sophie, Küçük Aya Sofya Camii, s’élève sur le site d’une église construite entre 527 et 536 et que l’impératrice Théodora avait dédiée aux saints Serge et Bacchus.

Elle est originale par son plan en forme d’octogone. La base soutient une coupole en seize tranches, appuyée sur de puissants piliers entre lesquels s’intercalent deux étages de colonnes de marbre surmontées de chapiteaux finement ciselés.

JPEG - 112.1 ko
Les piliers et les deux étages de colonnes qui dominent l’espace central


Les lampes de mosquée sont apparues au XIIe siècle. Réalisées en pâte de verre décoré, elle se composent d’un pot au col évasé, à la panse plus ou moins renflée muni d’un anneau pour passer la chaînette de suspension. Les chaînettes sont réunies sous une boule de même pâte, de la forme et de la grosseur d’un œuf d’autruche servant de réflecteur. La lampe, décorée d’inscriptions religieuses ou de fleurs en émail porte souvent les armoiries du prince qui en a fait don à la mosquée.

Mosquée de Sokollu

La mosquée Sokullu Mehmet Pacha Camii fut construite sur le site d’une église byzantine en ruines, Haghia Anastasia, dont certains éléments ont été récupérés. Elle est célèbre pour sa décoration intérieure, en faïences d’Iznik qui couvre les piliers autour de la voûte, les contours des fenêtres et le mihrab.

Elle fut édifiée par Sinan entre 1572 et 1577 pour le grand vizir Sokollu Mehmet Pacha. C’est, avec la mosquée de Soliman et la mosquée Rustem Pacha, l’une des œuvres majeures de ce très grand architecte.

Créateur de l’architecture classique ottomane, Sinan est à la fois l’héritier des grands bâtisseurs seldjoukides (XIe - XIIe siècles), de l’école de Bursa qui créa la mosquée ottomane (XIVe - XVe siècles) et de la tradition byzantine. Il chercha à dépasser ces modèles : la coupole centrale est supportée par des demi-coupoles, selon un schéma inspiré par Sainte-Sophie. Cela permet de reporter les colonnes à la périphérie de l’édifice et de lui conférer une plus grande luminosité.

Mosquée de Rustem Pacha

De 1560 à 1564, Sinan construisit pour le Grand Vizir Rüstem Pacha, époux de la fille préférée de Soliman le Magnifique, la mosquée Rüstem Paşa Camii à la pointe de la presqu’île du vieux Constantinople. Petite et parfaitement proportionnée, elle s’ouvre par un porche lambrissé de faîences d’Iznik. Elle domine une arcade de magasins et surplombe des rues bordées de caravansérails dont la construction remonte parfois à l’époque byzantine.

À l’intérieur, les carreaux d’Iznik (Nicée) recouvrent les pendentifs de la coupole, le mihrab et l’ensemble des murs jusqu’à la naissance des voûtes.

JPEG - 204.8 ko
Sous la grande coupole de la salle de prière
Au premier plan, une grande lampe de mosquée


Retour aux monuments d’Istanbul

Retour à la carte de Turquie


Article mis à jour le dimanche 6 août 2017