Le site de Madeleine et Pascal

Innsbruck

Une halte dans la capitale du Tyrol

9 janvier 2019, par Madeleine, Pascal

En août 2005, en route pour la randonnée dans le pays de Salzbourg, nous faisons une brève halte dans la capitale du land du Tyrol.

Devant le Hofburg, palais impérial construit par Marie-Thérèse
Devant le Hofburg, palais impérial construit par Marie-Thérèse

Le centre de la ville ancienne s’organise autour de la rue Maria-Theresien-Strasse qui porte le nom de Marie-Thérèse de Habsbourg, fille de l’empereur Charles VI du Saint-Empire.

Née en 1717 et épouse du duc Charles III de Lorraine et de Bar, futur François Ier du Saint-Empire, Marie-Thérèse fut reine de Hongrie et de Bohême et archiduchesse d’Autriche de 1740 à sa mort en 1780. Elle fut aussi impératrice du Saint-Empire de 1745 à 1765.

L’arc de triomphe et la façade rouge du palais Sarnthein

Le couple eut 17 enfants, dont

  • Joseph, archiduc d’Autriche, roi de Hongrie et de Bohême et empereur du Saint-Empire de 1765 à 1790 sous le nom de Joseph II,
  • Léopold qui succéda au précédent comme empereur du Saint-Empire de 1790 à 1792 sous le nom de Léopold II,
  • Marie-Antoinette, reine de France,
  • Marie-Caroline, reine de Naples et de Sicile.

L’arc de trimphe qu’on voit sur la photo qui précède fut érigé à la demande de l’impératrice à l’occasion de l’organisation du mariage de son fils Léopold. Il se trouve à l’entrée de la Maria-Theresien-Strasse.

  • Le palais Troyer
  • La colonne Sainte-Anne fut érigée en 1706 pour (...)
    Sainte Anne est une des quatre statues situées (...)
  • Vue depuis le haut du beffroi : à droite, (...)
  • "Le petit toit d’or" est le nom donné à un (...)
    Ses tuiles en cuivre sont dorées.
  • Les toits d’Innsbruck, vus du sommet du (...)

La cathédrale Saint-Jacques est un édifice baroque construit entre 1717 et 1724. Son décor intérieur est plutôt de style rococo.

  • Les tours de la cathédrale Saint-Jacques
  • Dans la cathédrale Saint-Jacques
  • La chaire
  • Sur l’autel, un des trésors de la cathédrale : (...)
  • Dans la cathédrale, le monument funéraire de (...)

Le musée d’art populaire tyrolien se trouve dans un ancien couvent du XIIe siècle.

Au musée d’art populaire tyrolien : traîneaux à neige

Le mausolée de Maximilien Ier

Près du musée d’art populaire tyrolien, la Hofkirche ou église impériale abrite le mausolée de l’empereur Maximilien Ier (1459-1519) grand-père de Charles-Quint. L’empereur fit construire ce tombeau de son vivant mais n’y fut finalement pas inhumé. Le monument est entouré d’une haie 28 statues de bronze de style maniériste représentant divers membres de la dynastie des Habsbourg.

Le monument funéraire de Maximilien Ier



Article mis à jour le samedi 26 janvier 2019