Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Europe > Portugal > Les Açores > À São Jorge, le chemin des fajãs

À São Jorge, le chemin des fajãs

2 janvier 2019, par Madeleine, Pascal

Pico et Faial, vues depuis le belvédère de Mirante
Pico et Faial, vues depuis le belvédère de Mirante

São Jorge est une des cinq îles du groupe central des Açores. Elle est située à une quinzaine de kilomètres au nord de l’île de Pico, elle-même située à six kilomètres à l’est de Faial. Nous l’atteignons après deux heures de traversée en ferry à partir du port de Horta.

L’île mesure 55 kilomètres de long pour seulement six kilomètres de large. Elle est particulièrement montagneuse et ne compte que deux communes : Velas, à l’ouest, où nous sommes hébergés et Calheta, à l’est.

Le taxi qui nous emmène au point de départ de la randonnée du jour nous arrête au belvédère de Mirante d’où l’on jouit d’une vue sur Velas.

Velas et son aérodrome, sur la côte sud de São Jorge : à l’horizon, Faial

La première randonnée dans l’île de São Jorge nous conduit sur le chemin des fajãs. Au Portugal, une fajã est un talus littoral situé au pied d’une falaise très abrupte. Les fajãs sont particulièrement propices aux cultures et c’est là que les colons portugais s’établirent.

Descente vers la fajã de Santo Cristo

À partir de la Serra do Topo, sur les crêtes de São Jorge, nous descendons 700 mètres en direction de la côte nord de l’île et de la fajã de Santo Cristo.

  • Au départ : le rivage se trouve 700 mètres plus (...)
  • Erica azorica, une variété de bruyère, derrière (...)
    Nous traversons la forêt endémique des Açores, (...)
  • Dans les zones ombragées, des hortensias et (...)
  • Depuis le franchissement de la barrière, nous (...)
  • Les bovins vivent là en permanence et l’éleveur
  • On retrouve la forêt
  • Au loin, l’île de Graciosa
  • La fajã de Santo Cristo apparaît
  • Vue rapprochée de la fajã et de sa lagune qui (...)

De la fajã de Santo Cristo à la fajã dos Cubres

Le village et les maisons de Santo Cristo sont parfaitement entretenus, quoique quasiment inhabités.

Il faut ensuite s’élever à nouveau à deux reprises d’une centaine de mètres pour rejoindre la fajã dos Cubres où nous attend le taxi.

  • Au loin la fajã dos Cubres
  • Vue vers un des éperons que nous avons (...)
  • L’église de la fajã dos Cubres
  • Encore une église merveilleusement entretenue

Sur la route du retour, nous faisons une halte sur les crêtes à un point de vue vers la côte nord et ses fajãs.


Article mis à jour le vendredi 4 janvier 2019