Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Espagne > Catalogne > Barcelone > En route pour le quartier gothique de Barcelone

En route pour le quartier gothique de Barcelone

Barri Gotic, le quartier du pouvoir politique et religieux

2 juillet 2018, par Madeleine, Pascal

Le Barri Gotic est un quartier édifié du XIIIe au XVe siècle à l’intérieur de la seconde muraille romaine de Barcelone, elle-même construite entre le IIe et le IVe siècle autour de la cité de Barcino.

On trouve, réunis dans le quartier gothique, les édifices symboles du pouvoir médiéval tant politique que religieux. Le Barri Gotic a été soigneusement restauré au cours du XIXe siècle.

La photo qui suit montre une partie des vestiges de la muraille romaine, vus depuis la Via Laietana, à travers la place de Ramon Berenguer el Gran. On y voit des constructions médiévales par-dessus le mur romain, au-dessus des voûtes reliant les tours d’époque romaine.

La chapelle de Santa Àgata, à gauche, a été édifiée sur la muraille romaine. La silhouette de la cathédrale Sainte-Croix-SainteSainte-Croix—Eulalie se profile à l’arrière-plan avec, successivement, de droite à gauche, la flèche qui domine la façade principale, la tour-clocher et le mur de la nef orienté au nord-est.

Superposition de constructions romaines et médiévales

La cathédrale Sainte-Eulalie fait l’objet d’un article spécifique.

Nous abordons le quartier gothique à partir du sud, en venant de la Rambla.

Plaça Reial

La grande Place royale fut créée entre 1840 et 1850 sur le modèle des anciennes places d’Armes castillanes.

Plaça Reial

Plaça de Sant Jaume

La place Saint-Jacques occupe l’emplacement de l’ancien forum romain, à l’intersection du Cardo maximus et du Decumanus maximus. Sur cette place, deux édifices datant du XIVe siècle se font face : le Palais de la Généralité et l’Hôtel de ville. Leurs façades ont cependant été reconstruites à la fin du XVIIIe siècle.

La façade néoclassique du Palau de la Generalitat


Sant Jordi terrassant le dragon
Sant Jordi terrassant le dragon

La Generalitat d’aujourd’hui est l’institution d’autogouvernement de la Catalogne, créée lors de la proclamation de la République en 1931, exilée de 1939 à 1977 et rétablie dans le cadre démocratique depuis 1978. Elle comporte un parlement, un président et un gouvernement.

Mais ses antécédents remontent à la Generalitat médiévale créée au XIVe siècle comme émanation des Chambres ou Corts pour conseiller le roi [1]. La Généralité de Catalogne fut supprimée par Philippe V en 1716, ce qui marqua l’avènement d’une royauté absolue.

La façade néoclassique de l’Hôtel de ville ou Ayuntament


En allant vers la cathédrale

Carrer del bisbe : Rue de l’évêque

La photo ci-dessus est prise Rue de l’évêque : on y voit une passerelle néogothique qui relie les palais situés de part et d’autre : à gauche, le Palais de la Généralité et, à droite, le Palais des chanoines ou Cases dels canonges, une construction du XIVe siècle.

La cathédrale est traitée dans un article séparé

La Place du Roi, le Palais royal et la chapelle Sainte-Agathe
Sur la Place du Roi


Sous la place, les ruines de la Barcino des premiers siècles

Les fouilles ont été réalisées entre 1930 et 1960

Notes

Le médaillon servant de logo se trouve au-dessus de la porte du Palais de la Généralité, 1 Rue de l’évéque.

[1Les Corts furent l’organe législatif de la Catalogne de la fin du XIIIe siècle au début du XVIIIe siècle. Elles sont considérées par les historiens comme l’archétype du parlement médiéval. Elles sont parmi les premières cours européennes représentant les trois ordres et dotées d’une participation populaire effective après la chute de Rome.


Article mis à jour le dimanche 15 juillet 2018