Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Espagne > Catalogne > Barcelone > À Barcelone, à travers l’Eixample

À Barcelone, à travers l’Eixample

Une vitrine du modernisme catalan

5 juillet 2018, par Madeleine, Pascal

Au milieu du XIXe siècle le développement industriel de Barcelone exige une extension du tissu urbain au-delà des remparts de la ville : ces derniers, désormais obsolètes et déclassés, enserrent en effet depuis des siècles une ville médiévale devenue insalubre et par trop engorgée.

L’Eixample, dont le nom peut se traduire par "élargissement", est un agrandissement de la ville de Barcelone réalisé durant la seconde moitié du XIXe siècle, selon un plan d’urbanisme rigoureux.

La construction de ce vaste quartier situé entre le quartier gothique et la montagne s’étala jusqu’au début du XXe siècle. Les architectures reflètent les modes de l’époque et le modernismo, branche catalane de l’Art nouveau, y tient une place éminente. Antoni Gaudí y réalisa une grande partie de ses œuvres, notamment la Sagrada Família, la Casa Milà et la Casa Batlló.

Nous abordons le quartier à partir de la place de Catalogne qui se trouve à sa périphérie.

Place de Catalogne

L’immeuble blanc situé au centre de la photo ci-dessus est l’Edifici Banco Español de Crédito, une construction de 1942 de style monumentaliste classique. À droite, on devine l’accès au Passeig de Gràcia, avenue la plus renommée du quartier de l’Eixample.

Sur le Passeig de Gràcia

Avant l’extension de la ville, cette artère était une simple promenade reliant le centre au village de Gràcia. Elle devint au XIXe siècle la zone résidentielle de la haute bourgeoisie industrielle, politique et financière.

Édifiée entre 1902 et 1906, la Casa Lleó i Morera est une création de l’architecte Lluís Domènech i Montaner. Elle est consdérée comme une réalisation majeure du modernisme catalan.

Casa Lleó i Morera, à droite, derrière les arbres


La Casa Amatller fut construite par Josep Puig i Cadafalch entre 1898 et 1900. Elle fait partie, avec la précédente et avec la Casa Batlló qui la jouxte de l’"ilôt de la discorde", nom donné à un ensemble de trois édifices de styles totalement différents.

La Casa Amattler, à gauche et la Casa Batlló, à droite, vues à travers l’avenue


La Casa Batlló fut édifiée entre 1904 et 1906. C’est l’une des réalisations les plus célèbres d’Antoni Gaudí, chef de file du mouvement moderniste.

La Casa Milà, appelée familièrement La Pedrera, c’est-à-dire "La Carrière" est une des constructions les plus célèbres d’Antoni Gaudí.

Casa Milà


À l’entrée de l’Avinguda Diagonal