Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Russie > Moscou > À quelques pas du Kremlin et de la place Rouge

À quelques pas du Kremlin et de la place Rouge

14 janvier 2018, par Madeleine, Pascal

On trouve dans cet article quelques vues de monuments proches du centre historique de Moscou : la place du Manège, la place de la Révolution et la cathédrale du Christ-Sauveur.

La place du Manège

La place du Manège est située à l’ouest du Kremlin. C’est un très vaste espace piétonnier bordé de constructions un peu hétéroclites. Sa partie nord est en relation avec la place Rouge par la porte de la Résurrection.

Sur la place du Manège : l’ancien musée Lénine et, à droite, la porte de la Résurrection


Dans la partie sud de la place du Manège se trouve l’immense bâtiment du Manège, de style classique : inauguré en 1817, il servait à des parades militaires.

Vue de la place du Manège en direction du sud : au fond, le bâtiment du Manège

La photo ci-dessus permet d’apercevoir

  • à gauche, le couronnement crénelé de la tour Koutafia, en bordure du jardin Alexandre
  • à l’arrière-plan, un bulbe doré de la cathédrale du Christ-Sauveur
  • à l’extrême-droite, une église de style classique recouverte d’enduits jaunes, voisine de l’ancienne université Lomonossov.

Vers l’ouest, la place est bordée de bâtiments universitaires et d’hôtels qui font face au jardin Alexandre.

La place de la Révolution

La place de la Révolution se situe au nord de la place du Manège. Elle fait face au square des Théâtres et en particulier au théâtre du Bolchoï. L’édifice le plus remarquable de la place est l’hôtel Metropol, construit entre 1899 et 1907 dans le style Art nouveau.

La place de la Révolution touche au quartier de Kitaï Gorod, l’ancien quartier marchand qui est lui-même au nord-est du Kremlin.

La cathédrale du Christ-Sauveur

La cathédrale du Christ-Sauveur se situe un peu à l’ouest du Kremlin, en bordure de la Moskova. C’est une reconstruction quasiment à l’identique d’une cathédrale du XIXe siècle dynamitée par le régime soviétique en 1931.

En passant sous la cathédrale du Christ-Sauveur

En 1812, l’empereur Alexandre Ier décide de la construction d’une cathédrale pour remercier le Sauveur d’avoir épargné la Russie lors de l’invasion des troupes napoléoniennes. Après une tentative infructueuse d’édification au mont des Moineaux, les travaux commencent sur le site actuel en 1832, sous le règne de Nicolas Ier, pour se terminer en 1883, sous Alexandre III. L’architecte Constantin Ton, par ailleurs auteur du Grand palais du Kremlin, y consacre toute sa vie.

Détruite sous Staline en 1931, la cathédrale fut reconstruite pratiquement à l’identique entre 1995 et 2000. Elle est dédiée au Christ-Sauveur. C’est l’église-cathédrale de Moscou, siège du patriarcat.


Article mis à jour le samedi 20 janvier 2018