Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Russie > Moscou > Dans le métro de Moscou

Dans le métro de Moscou

31 décembre 2017, par Madeleine, Pascal

Considéré comme l’un des plus beaux du monde, le métro de Moscou fut construit à partir des années 1930. Conçu comme un palais du peuple, doté d’une architecture différente pour chaque station, il utilise de riches matériaux. Son décor est au service de l’idéologie en vigueur au moment de sa construction, glorifiant le paysan, l’ouvrier, l’artiste, le sportif et le soldat.

La station Arbatskaïa, en forme d’Étoile Rouge !



La diversité et la richesse des matériaux utilisés s’illustre, en particulier, dans la signalétique qui figure sur le quai des stations.

Dans les diverses stations, un couloir central dédié à la circulation principale des voyageurs donne accès aux quais proprement dits par de larges arcades qui permettent une évacuation rapide des passagers à partir des quais.

La station Taganskaïa

La voûte en ogives de la station Taganskaïa

Le couloir central de la station est constitué de voûtes en ogives. Les décors, en carreaux de céramique, montrent des héros de l’armée soviétique entourés d’emblèmes militaires.

La station Komsomolskaïa

Cette station tire son nom de celui de l’organisation de la jeunesse du parti communiste soviétique, le Komsomol, d’où étaient issus un grand nombre de membres du parti communiste d’Union soviétique.

Le couloir central de la station Komsomolskaïa

Le couloir central est surmonté d’une voûte en berceau baroque. Les piliers qui soutiennent les arcades donnant accès aux quais sont recouverts de marbre blanc et ornés de chapiteaux sculptés.

La décoration du plafond est constituée de mosaïques de l’artiste Pavel Korine, auteur par ailleurs des vitraux de la station Novoslobodskaïa et des fresques du couvent des Saintes-Marthe-et-Marie.
Les mosaïques évoquent le combat historique de la Russie pour la liberté et l’indépendance.

Artiste de l’URSS, Pavel Korine reçut le Prix Lénine en 1963.

La station Novoslobodskaïa

Cette station est ornée de vitraux dessinés par Pavel Korine et réalisés en Lettonie : en effet, il n’y a pas, en Russie, d’artisans du vitrail. Certains vitraux célèbrent l’artiste peintre, le musicien ou l’écrivain tandis que d’autres ont simplement un décor floral. Au fond du couloir, une grande mosaïque dorée représente une allégorie de la Paix.


.

La station Bielorusskaïa

Station Bielurusskaïa

La voûte en berceau de cette station est tapissée de caissons ornés de stucs représentant des gerbes de blé. De proche en proche, des médaillons en carreaux de céramique évoquent la vie paysanne, les travaux ouvriers, le sport ou les soldats. À un bout du couloir se trouve un groupe sculpté en bronze à thème militaire.

La station Maïakovskaïa

L’architecture et le décor de Maïakovskaïa sont dans le style Art Déco caractéristique des années 1930. Les piliers qui supportent les arches en anse de panier sont recouverts de marbre et de plaques d’acier inoxydable.

Le plafond est constitué d’un ensemble d’ouvertures elliptiques ornées de médaillons de mosaïque constituant autant de vues du ciel, à la gloire de l’industrie et de l’aéronautique.


Article mis à jour le dimanche 14 janvier 2018