Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Italie > Milan > Le musée du Duomo de Milan

Le musée du Duomo de Milan

Un panorama de la sculpture, du XIVe au XIXe siècle

12 octobre 2017, par Madeleine, Pascal

Le musée du Duomo est hébergé dans le Palazzo Reale, sur la place de la cathédrale. Ce palais néoclassique est une construction des Habsbourg : Joseph II en confia, en 1769, l’édification à Luigi Vanvitelli, architecte, par ailleurs, du palais royal de Caserte. L’édifice fut ultérieurement palais royal de la maison de Savoie.

Le musée présente, dans l’aile orientale du palais, le trésor de la cathédrale, ainsi qu’un important ensemble lapidaire : celui-ci illustre le travail des sculpteurs qui œuvrèrent à l’ornementation de la cathédrale, du début de sa construction, au XIVe siècle, jusqu’au XXe siècle.

La présentation est chronologique, mêlant aux sculptures des éléments d’orfèvrerie, des vitraux et des tapisseries. La photo ci-dessous montre, derrière le palais, le campanile de l’église San Gottardo in Corte qu’on visite au fil du parcours du musée.

Le Palazzo Reale, vu des toits de la cathédrale

Orfèvrerie, ivoires et objets liturgiques

Plaques de reliure en ivoire

L’objet le plus ancien du musée est une paire de plaques de reliure en ivoire, datée de l’Antiquité tardive (fin du Ve ou début du VIe siècle) et dont le type est connu sous le nom de "diptyque des cinq parties". Chaque plaque est subdivisée en cinq espaces (deux bandes verticales, deux bandes horizontales et un motif central). On y voit :

  • aux quatre coins, les évangélistes dans des médaillons du bas et leurs représentations symboliques dans les médaillons du haut,
  • entre les médaillons, diverses scènes de la vie du Christ,
  • au centre, un élément symbolique : d’un côté, une Croix d’orfèvrerie ornée de gemmes et dressée sur le mont du Paradis, et de l’autre, un Agneau entouré d’une couronne.

Sculpture ancienne

Tête de mâtin - Sculpteur actif à la Fabbrica del Duomo - Dernière décennie du XIVe siècle



Vitraux

Tapisseries

De la sculpture baroque au XXe siècle

Judith et Holoferne - Gaspare Vismara - Après 1639 - Étude pour un dessus de portail - Terre cuite


La maquette de la cathédrale

La façade sud


L’église San Gottardo in Corte

Chapelle ducale des Visconti, l’église fut onstruite de 1330 à 1336 par Azzon Visconti et annexée à la résidence familiale. Elle était initialement consacrée à la Vierge mais Azzon Viscont, souffrant de la goutte, la dédia par la suite à Gothard de Hildesheim, saint patron des victimes de cette maladie.
Suivant Galvano Fiamma, chroniqueur des Visconti, l’intérieur de San Gottardo était incroyablement riche en décorations d’or, de lapis-lazuli et d’ivoire. Elle était ornée de fresques de l’école de Giotto.


Article mis à jour le mercredi 25 octobre 2017