Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Italie > Milan > La basilique Sant’Ambroggio à Milan

La basilique Sant’Ambroggio à Milan

Une construction emblématique de l’architecture romane lombarde

17 octobre 2017, par Madeleine, Pascal

Sant’Ambroggio est l’une des cinq églises fondées à la fin du IVe siècle par l’évêque de Milan Ambroise, futur saint Ambroise et père de l’Église. Elle fut construite en dehors des murs de la ville, sur l’emplacement d’un cimetière, afin d’y recueillir les reliques des martyrs Gervais et Protais. On lui adjoignit en 789 un monastère bénédictin et l’église d’origine fut alors agrandie et transformée.

Elle prit son aspect actuel, caractéristique du style roman lombard, à la fin du XIe siècle. Un atrium fut ajouté devant l’église au milieu du XIIe siècle.

Au premier plan à droite, l’enceinte de l’atrium derrière lequel on aperçoit le haut de la façade de l’église et deux campaniles

L’atrium et la façade



L’intérieur

La nef, entourée de deux collatéraux

Les cinq parties de la façade extérieure répondent à un plan intérieur à trois nefs, bordées de chapelles latérales.


Le Christ entre les saints Gervais et Protais - Montage de deux photographies



L’ambon et le sarcophage paléochrétien

L’ambon a été reconstruit en 1201 en utilisant des fragments provenant d’un ambon antérieur du IXe siècle.

Au-dessous de l’ambon se trouve un sarcophage chrétien du bas-empire sculpté en 385. C’est l’un des rares éléments de la basilique d’origine : il date de l’époque de Saint Ambroise et occupe le même emplacement depuis sa création.

La chapelle de San Vittore in ciel d’oro

La chapelle fut construite au IVe siècle, antérieurement à la basilique Saint-Ambroise, par l’évêque Materne, pour accueillir les restes de Vittore il Mauro, un martyr originaire de Mauritanie (aujourd’hui l’Algérie) mort en 303 sous Maximien. Ambroise y fera également déposer vers 375 le corps de son frère Satiro. La chapelle ne fut réunie à la basilique qu’au XVe siècle.

Les mosaïques du chœur de la chapelle San Vittore in ciel d’oro

La voûte et les murs du chœur sont décoré de mosaïques du Ve siècle. La voûte est entièrement en mosaïques d’or : au centre, se trouve le buste de Vittore ceint d’une couronne. Sur la partie haute des murs du chœur six saints sont représentés en pied : Protais et Gervais, les évêques milanais Ambroise et Materne et les martyrs Nabor et Felice, eux aussi originaires de Mauritanie et persécutés sous Dioclétien.

La nef et la sacristie de la chapelle exposent quelques œuvres ayant orné la basilique Saint-Ambroise aux diverses époques.