Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Malte et Gozo, les îles maltaises > De Ta’ Pinu à Victoria, par la côte nord de Gozo

De Ta’ Pinu à Victoria, par la côte nord de Gozo

19 mai 2017, par Madeleine, Pascal

La randonnée démarre au sanctuaire de pélerinage de Ta’ Pinu, se poursuit le long des falaises monumentales de la côte nord de Gozo, parvient aux salines qui précèdent la petite ville de Marsalforn et se termine à Victoria ou Rabat, la capitale de Gozo.

La basilique de Ta’ Pinu

La basilique, édifiée sur une immense plateforme

Le sanctuaire de Ta’ Pinu est un important lieu de pélerinage construit en 1920 dans le village de Gharb, au nord-ouest de Gozo.



La côte nord de Gozo, de Pinu Point à Marsalforn

En poursuivant vers la mer, on aboutit à une arche monumentale située à proximité de la pointe Pinu.

Au bout du thalweg, une arche, face à la mer


On parvient bientôt à Forna Point puis à une sorte de calanque au débouché d’un cours d’eau, le Wied Ghasri.

Et un peu plus loin, on découvre des salines : exploitées dans des bassins naturels ou creusés intentionnellement, elles ont été actives de l’époque romaine jusqu’au XIXe siècle. Elles n’emploient plus aujourd’hui qu’un très petit nombre d’ouvriers sauniers.

Victoria ou Rabat, la capitale de Gozo

Rabat, plus précisément Ir-Rabat en maltais, est une ville fortifiée située au centre de l’île de Gozo dont c’est la capitale. La ville fut aussi dénommée en 1887 Città Victoria (Il-Belt Victoria en maltais) en l’honneur de la reine Victoria.

La ville est située sur une colline d’où l’on domine tous les environs et le site fut habité dès l’époque néolithique. Le musée archéologique de Victoria présente, en particulier, des objets d’époque romaine.


Les fortifications de la ville sont très anciennes et les plus récentes sont l’œuvre de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. C’est depuis les fortifications qu’on peut découvrir les environs.

L’édifice le plus important de la ville de Victoria est la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption.



Article mis à jour le mercredi 28 juin 2017